Sécurité

Protection de sites

On entend par infrastructures critiques les biens et services revêtant une importance capitale pour la population et l’économie, tels que les systèmes gérant l’énergie, les transports, la nourriture ou la sécurité. Le pillage d’un dépôt des forces armées ou la prise de contrôle d’une centrale nucléaire pourrait provoquer des dommages importants pour les populations et être dévastateur pour l’opérateur concerné. Le but de la protection des sites est donc d’éviter autant que possible ce genre d’évènement ou du moins en réduire au maximum la gravité et la durée.

Cette brochure a pour objectif de présenter l’offre relative à la protection des sites qui doivent faire l’objet de mesures de sûreté et/ou de sécurité, de par leur importance stratégique, industrielle ou sociétale._

La protection physique est le principal objet de ce document. Elle est traditionnellement présentée selon le modèle en couches autour du coeur à protéger et applique le principe « Barrière alarme barrière ». Concrètement, le périmètre à protéger est entourée d’une première barrière. Le périmètre est ensuite surveillé pour détecter toute intrusion. Les actifs à haute valeurs font eux l’objet d’une protection spécifique normalement encore plus difficile à passer.

La nécessité de ménager des accès (physiques et cyber) dans le périmètre crée a priori une vulnérabilité. La protection des accès nécessite donc une attention spéciale. Nous avons donc regroupé l’offre en cinq domaines capacitaires : Conception et mise en place, Protection de périmètre, Protection de zone, Gestion des accès et Exploitation. Cette répartition est parfois un peu arbitraire mais elle permet de ranger les capacités en grands domaines cohérents.

Pour plus d’informations : Philippe GENDREAU – philippe.gendreau@gicat.fr