Airbus forme les cyberspécialistes de 4 écoles d’ingénieurs

Le programme de formation à la cybersécurité créé par Airbus, via sa filiale CyberSecurity, est déployé auprès d’étudiants qui suivent un cursus spécialisé dans ce domaine à l’Efrei, l’Esiea, l’IMT Atlantique et à l’Insa. Il aborde le sujet avec des mises en pratique.

En recherche constante de cyberspécialistes, Airbus s’est associé à 4 écoles d’ingénieurs françaises pour renforcer la formation des étudiants qui suivent un cursus dans ce domaine. Il s’agit de l’IMT Atlantique (Institut Mines-Telecom, née de la fusion des Mines de Nantes et de Télécom Bretagne), l’Esiea Paris-Laval (école d’ingénieurs du monde numérique), l’Efrei (école d’ingénieur généraliste en informatique et technologies du numérique) et de l’Insa (Institut national des sciences appliquées) Centre Val de Loire.

L’objectif du groupe aéronautique est le suivant : renforcer les connaissances pratiques des étudiants qui suivent un cursus en cyber-sécurité en leur proposant un programme de formations très appliquées. Dispensés par des ingénieurs appartenant à sa filiale CyberSecurity via une plate-forme de formation maison (CyberRange), ces cours abordent sous l’angle de la pratique le développement des compétences nécessaires aux différents métiers d’ingénieur en sécurité informatique. Ils mettront notamment l’accent sur les moyens de se protéger contre des nouvelles cyber-menaces de plus en plus sophistiquées.

Airbus CyberSecurity est constamment en quête de spécialistes de la sécurité, qu’il s’agisse d’analystes SOC (Security Operation Center), de spécialistes forensic et de pen-testeurs, d’intégrateurs et d’architectes de sécurité, ou encore de consultants en sécurité des systèmes d’information. C’est pourquoi Airbus a décidé de participer activement à leur formation, souligne Frédéric Julhes, directeur de CyberSecurity France d’Airbus Defence and Space dans un communiqué.

Des mises en situation pour faire face aux attaques

La solution CyberRange d’Airbus CyberSecurity permet de reproduire le réseau d’une entreprise jusque dans les moindres détails avec des équipements IT ou industriels, dans des espaces dédiés à la formation. Les étudiants peuvent ainsi mettre en pratique les connaissances acquises et développer leur savoir-faire dans un contexte opérationnel. Cette plate-forme permet également de travailler sur des scénarios d’attaques élaborés. Ainsi, les professeurs peuvent interagir en générant des actions légitimes ou illégitimes afin d’évaluer la robustesse de la défense mise en place par les étudiants.

Dédiée au développement et à la fourniture de solutions et services dans le domaine de la sécurité des systèmes d’information, Airbus CyberSecurity emploie plus de 650 collaborateurs, répartis en Europe et au Moyen-Orient. Cette entité recrute plusieurs dizaines de cyberspécialistes chaque année et accueille une trentaine d’étudiants en formation initiale. Airbus organise également des événements réguliers à destination d’étudiants tels que des cyber-challenges.

Source

X