Approche capacitaire pour la sûreté des sites sensibles
29 Juin 2017

Approche capacitaire pour la sûreté des sites sensibles

Les responsables sûreté et sécurité des sites sensibles doivent, pour remplir la mission qui leur est confiée, se munir de technologies leur permettant d’anticiper, protéger, analyser, et intervenir sur tout type de menaces.

Afin de permettre une réaction rapide et adéquate, les fonctions de dissuasion, de retardement de la progression de l’intrusion ou de la menace, de détection, d’alerte et de remontée d’informations, de contrôle, d’identification ou encore d’authentification doivent impérativement s’articuler entre elles.

Elles constituent des principes essentiels de la protection de sites.

Enfin, le risque zéro n’existant pas en matière de sécurité et de défense, il faut savoir et avoir les moyens de réagir en cas de menace avérée. Le process de réaction doit pouvoir s’appuyer sur « des mesures et des moyens d’analyse de situations, des mesures opérationnelles de toutes natures destinées au traitement des situations et des mesures en vue de préserver le maintien des activités », ajoute Philippe Gendreau, Délegué Général adjoint sécurité du GICAT qui vient de publier une brochure capacitaire en partenariat avec la FIEEC et le CDSE sur la protection des sites sensibles.

Audit & conseil

La protection de sites s’appuie sur des réglementations, des standards nationaux ou internationaux qui évoluent régulièrement. De même, les technologies et les acteurs, ainsi que les menaces et les risques, sont en évolutions permanentes. « Difficile donc d’avoir une connaissance approfondie de cet écosystème pour les responsables de la protection des sites. » C’est ainsi que les opérateurs et industriels français sont à même d’accompagner les pays partenaires et les entreprises dans les différentes étapes de leurs projets de protection des sites, dans les domaines de la formation, de l’audit, du conseil et de l’assistance technique.

Modélisation & simulation

D’autres acteurs, PME et ETI, proposent un système de command & control (C2) s’appuyant sur l’audit des vulnérabilités réalisé par la modélisation et la simulation 3D pour renforcer la protection physique des sites sensibles.

La modélisation d’un site à protéger permet d’avoir une cartographie complète de ce dernier ainsi que la liste des actifs à protéger. Cette modélisation permet ensuite de mener des simulations réalistes et de compiler les données d’entrées des futurs hyperviseurs.

La simulation permet de substituer à des situations réelles rarement accessibles, des situations virtuelles réalistes. Elle a donc vocation à participer au choix du dispositif et des équipements de sécurité à mettre en place. Elle permet également de définir des procédures opérationnelles plus pertinentes.

Protection physique & périmétrique

La protection des locaux sensibles est la dernière barrière dans le protocole de sûreté des sites. La protection couvre l’anti-intrusion physique, la protection blast et balistique intégrée, sans oublier la protection électromagnétique. « La protection périmétrique des sites a vocation à remplir un objectif de dissuasion et/ou retardement, de détection, d’alerte et de guidage des flux vers les accès sécurisés. » souligne Philippe Gendreau. La détection, la reconnaissance et l’identification de vecteurs terrestres, aériens ou maritimes au sein et à proximité de la zone à protéger constituent les éléments primordiaux de la chaîne de décision en fournissant des informations et des éléments nécessaires à l’intervention.

Surveillance & détection

Les solutions de contrôle d’accès, de surveillance et de détection sont, elles, plus nombreuses et le marché très concurrentiel. Vient s’ajouter à cela la vidéosurveillance « devenue une capacité indispensable au renseignement, à la détection et à l’identification de comportements anormaux ou suspects, elle complète efficacement les dispositifs humains et fournit des éléments de preuve très fiables. » La détection ne se limite cependant pas à la video. Un grand nombre de détecteurs de mouvements, de passage, de bruit et autres permettent de détecter et de localiser une éventuelle intrusion.

La robotique de surveillance appliquée à la surveillance générale des sites offre, quant à elle, une extension de la zone d’intérêt notamment par l’allonge qu’elle procure, sa permanence de fonctionnement et les différents types de capteurs embarqués. Les solutions optroniques viennent compléter le dispositif et doivent couvrir l’ensemble du spectre visible et thermique.

Protection de la zone & senseurs d’état

La surveillance de la zone terrestre ou aérienne est quant à elle, la seconde ligne de défense. Le but est de détecter et localiser tout intrus qui aurait réussi à franchir la protection périmétrique. Cette protection comprend aussi le suivi des visiteurs, la reconnaissance de comportements anormaux et un ensemble de défenses passives et de pièges permettant de retarder l’intrus. Les senseurs regroupent quant à eux de multiples capteurs de données et permettent d’assurer une veille permanente sans intervention humaine et dans des endroits potentiellement inoccupés, cachés ou difficiles d’accès (égoûts, batiments techniques…). Ils fournissent des informations qui permettent au poste de commandement de prendre les décisions adaptées au contexte réduisant significativement la maintenance en suscitant des interventions à bon escient. Ce segment devrait connaitre des bouleversements importants dans un futur proche avec la généralisation de l’Internet des objets.

Analyse vidéo & fusion de capteurs

Ces fonctions devraient bénéficier considérablement des avancées fournies par le deep learning. En temps réel, ces technologies permettent d’analyser les données issues des capteurs pour reconnaitre des situations d’alerte (comportements anormaux ou tentative d’intrusion). Mais elles permettent également grâce à des analyses de fond d’améliorer la détection de menaces latentes et de signaux faibles.

Cette fonction devrait à l’avenir devenir une couche d’abstraction et d’aide à la décision permettant de raisonner en termes d’événements. Une logique métier serait dès lors intégrée dans le système.

Identification & contrôle d’accès

Les moyens d’identification, de délivrance d’accès et d’inspection des personnes, des véhicules et des biens doivent permettre un accès rapide tout en diminuant les risques liés à la sécurité. La biométrie permet d’accroître la sécurisation des accès non seulement à des locaux mais aussi à des stations informatiques et aux dossiers et fichiers présents sur ces dernières. Le contrôle d’accès des véhicules repose sur des technologies adjointes aux véhicules comme la reconnaissance des plaques d’immatriculation, des vignettes, des badge RFID, etc. La détection de matériels illégaux fixes ou mobiles (NRBC-E, armes…) est essentielle pour la protection des sites et doit s’inscrire dans le respect de la réglementation. Au traditionnel scanner viennent s’ajouter de nouveaux moyens de détection permettant de détecter et de caractériser les matériels illégaux à distance et rapidement. Les fonctions de tracking ont pour but de détecter les comportements anormaux des personnes et des véhicules entrés licitement sur le site. Dans les années à venir, le traditionnel badge sera remplacé par un suivi en temps réel de l’ensemble des personnels présents sur le site.

Communications & coopération

Les moyens de communication entre le central et les équipes de surveillance et/ou d’intervention  doivent permettre la transmission des informations nécessaires à l’évaluation de la situation, à la mise en œuvre des différents moyens de surveillance, à la détection et l’alerte tant vers les forces opérationnelles responsables de la protection du site que vers les autorités de Police ou de secours. Il est fondamental que le réseau soit efficace, rapide et sûr et qu’il permette d’acheminer la voix, les données et la vidéo, dans les deux sens, sans risque de délai de transmission, de fluctuation ou de perte de données. L’extensibilité doit être prise en compte pour permettre une montée en puissance au fur et à mesure que de nouveaux besoins et usages apparaitront.

Hypervision, commandement et intégrateur de système global

Les systèmes d’hypervision et de commandement ont pour objet la tenue de situation de sécurité globale du site, l’aide à la décision et la coordination de la réponse. Ils centralisent en temps réel les alertes issues des différents moyens de détection, de surveillance et de contrôle, pilotent les moyens techniques de levée de doute et permettent de coordonner les interventions humaines via les systèmes de communication et de suivi.

Protection de l’information

La protection de l’information et le contrôle des accès réseaux doivent être de tout premier ordre pour assurer l’intégrité des systèmes. La cybersécurité ne se cantonne pas aux systèmes de surveillance mais à tous les systèmes et automates de l’installation. Enfin, la conception, le déploiement et la mise en œuvre des systèmes et des solutions techniques complexes exigent les compétences d’un intégrateur-ensemblier multi-technique capable de réaliser dans les délais le système global de protection prenant en compte la totalité des exigences de sécurité et de protection définies par le maître d’ouvrage.

La mise en sécurité d’un site nécessite d’évaluer les enjeux : usagers et personnels, biens et équipements, patrimoine immatériel (savoir-faire, image de l’entreprise), ainsi que les risques et menaces liés à ces derniers.

Une telle démarche doit naturellement prendre en compte les spécificités de chaque site en matière de criticité de l’activité mais aussi de sa situation et son environnement, ses flux de personnes et de véhicules, etc.

L’organisation du dispositif va donc s’assurer de l’efficacité optimale de chacune des solutions mises en œuvre et de leur complémentarité. Les systèmes complexes déployés pour la protection des sites nécessitent dans tous les cas une formation importante. « Considérée comme un “système global”, la protection des sites nécessite des formations initiales à la conception, à la mise en œuvre, au fonctionnement et des formations continues en raison des évolutions rapides connues dans ces domaines », souligne Philippe Gendreau.

Le Gicat, qui réunit de nombreux industriels du domaine, mène depuis plusieurs années des actions de promotion de l’offre française de sécurité en France et dans le monde.  En matière de protection de sites sensibles, l’offre française est de tout premier plan.

Les intérêts français dans le monde sont de plus en plus nombreux et constituent une cible évidente pour tous ceux qui désirent frapper les intérêts de notre pays. Parallèlement la résurgence de menaces que l’on croyait oublier comme le banditisme, la piraterie ou le kidnapping ont ramené la sécurité des infrastructures et des zones de vie au premier plan des préoccupations des grands groupes industriels mondiaux.  Le marché de la sécurité des sites sensibles publics et privés est donc probablement le plus important marché de la sécurité, et représente un axe de croissance majeur pour l’industrie de la sécurité toute entière.

 

 

Source

14 septembre 2021
France Industrie se renforce avec l’adhésion de 2 nouveaux membres : IDEMIA et le GICAT

France Industrie compte désormais 71 membres :26 fédérations industrielles et 45 entreprises industrielles opérant en France. France Industrie, l’organisation professionnelle représentative de l’industrie en France, accueille deuxnouveaux adhérents. [au sein du Collège des entreprises]IDEMIA, le leader mondial de l’IdentitéAugmentée, fournit un environnement deconfiance permettant aux citoyens, comme auxconsommateurs, d’accomplir leurs activitésquotidiennes les plus importantes (payer, […]

18 juin 2021
Intégration du GILEP au sein du GICAT

Le GICAT (Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité Terrestres et Aéroterrestres) signe un protocole d’intégration avec le GILEP (Groupement Interprofessionnel de Logistique et d’Equipements Pétroliers). Ils formalisent ainsi un rapprochement auquel ils travaillent depuis plusieurs mois. Paris, le 17 Juin 2021 – Ce protocole s’inscrit dans la dynamique portée par le ministère des […]

10 juin 2021
Le GICAT et ses adhérents, partenaires de l’armée de Terre et de la DGA pour la journée robotique
A l’occasion de la première journée de la robotique terrestre et aéroterrestre à Satory, le GICAT avec ses membres industriels du groupe de travail Robotique, est aux côtés de l’armée de Terre, de la DGA et de l’Agence de l’innovation de défense (AID) afin de mettre en avant leurs solutions et savoir-faire. Paris, le 10 juin 2021- Aujourd’hui [...]
20 mai 2021
Le GICAT accueille 14 nouveaux adhérents

Le Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT) est fier de compter 14 nouveaux membres. Paris, le 20 mai 2021. Vidéosurveillance, sécurité électronique, cyberdéfense, géodatas… à l’occasion de son conseil d’administration du 19 mai dernier, le GICAT qui rassemble déjà plus de 280 industriels, a validé l’adhésion de quatorze […]

7 mai 2021
Le GICAT recherche ses futur(e)s apprenti(e)s

Ressource indispensable aux équipes de la délégation, nous sommes cette année à la recherche quatre alternants pour l’année 2021-2022

25 mars 2021
Le GICAT partenaire de GAI4A : le nouveau pôle d’innovation « équipements terrestres et aéroterrestres » en Ile de France.

Paris, le 25 mars 2021 – L’’armée de Terre a signé hier une convention de partenariat avec l’Institut Polytechnique, l’Université Paris Saclay et le Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité Terrestres et Aéroterrestres (GICAT), à Versailles Satory en vue de la création du pôle d’innovation nommé GAI4A (Groupement Académies, Industries, Ingénieurs d’Ile-de-France […]

25 janvier 2021
Discours des vœux du Président du GICAT

Paris – le 25 janvier 2021 – Le 20 janvier dernier, Marc Darmon adressait ses vœux aux adhérents du groupement. L’occasion de faire le point sur une année 2020 difficile et d’ouvrir de nouvelles perspectives pour 2021. Ci-dessous l’intégralité de son discours. « 2020 a été une année de crise sanitaire et économique majeure, une année […]

18 janvier 2021
Marc Darmon, Président du GICAT, répond à la Revue de la Gendarmerie Royale Marocaine

ANALYSE DE L’EXPERT : M.MARC DARMON Directeur général adjoint du Groupe Thales* Président du Groupement des industries Françaises de défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT) Aujourd’hui, nous assistons à une technologisation fulgurante du domaine de la sécurité. Pourriez-vous, Monsieur, nous en parler davantage et nous pré- senter les liens existant entre la technologie […]

11 janvier 2021
Travaux du groupe de travail Munitions REACH du GICAT

Le groupe de travail Munitions REACH du GICAT piloté par Mme Joëlle Pinchot (Etienne LACROIX) réunit des experts des sociétés LACROIX, MBDA-FRANCE, NEXTER-MUNITIONS, ARIANE GROUP, DAVEY BICKFORD, THALES LAS France, AIRBUS Defence & Space et JUNGHANS-T2M. Il a rédigé une quatrième version du guide professionnel relatif à la détermination du statut des munitions et composants […]

20 octobre 2020
Generate logo 1700x450 CANVA
Decouvrez la 9e promotion de Generate

Après sélection d’un jury présidé par Luc Renouil, président de la commission R&TI, le GICAT a le plaisir de vous présenter la neuvième promotion de start-up qui nous rejoignent en octobre 2020 : ADAGOS développe NeurEco, une IA parcimonieuse qui repose sur un nombre réduit de connexions neuronales. Elle permet de réduire le volume de données d’apprentissage et […]

22 septembre 2021
Bren-Tronics ouvre son Centre d’Expertise Technique International à Plouzané, Finistère

Plouzané – Le vendredi 17 septembre2021– Le préfet du Finistère, Monsieur Philippe Mahé a inauguré le Centre d’Expertise Technique International (CETI), nouvelle entité deBren-Tronics International Solutions. Plus d’une cinquantaine d’invités avaient fait le déplacement en Bretagne, dont les députés Larsonneur et Le Gac, membres de la Commission de défense à l’Assemblée Nationale. Implantée en France […]

16 septembre 2021
Le fabricant d’armes de chasse VERNEY-CARRON s’adapte à la crise

Lyon, le 15 septembre 2021 Communiqué de presse Le fabricant d’armes de chasse VERNEY-CARRON s’adapte à la crise Impactée par la pandémie de la COVID19 comme de nombreuses PME, VERNEY-CARRON a vu ses exportations fortement touchées par l’annulation de l’ensemble des salons internationaux, ainsi que par les difficultés de déplacements en avion et les nombreux […]

23 juillet 2021
Andera Partners et Bpifrance réalisent l’acquisition de MC2 Technologies et lui permettent de retrouver un actionnariat 100% français

Andera Expansion, l’équipe d’Andera Partners dédiée au small-mid cap, et Bpifrance acquièrent le spécialiste des technologies hyperfréquences dédiées à la lutte anti-drones et à la détection d’objets cachés, aux côtés de son équipe de management, via un tour de table supérieur à 50M€ Paris et Villeneuve d’ascq, le 22 juillet 2021 – Andera Partners, acteur de premier […]

16 juillet 2021
CERBAIR intègre le programme European Defence Industrial Development Program (EDIDP-CUAS-2020) avec 38 fleurons de l’industrie continentale

Afin de soutenir la compétitivité et la capacité d’innovation de l’industrie de la défense de l’UE, la Commission a adopté le 30 juin dernier un programme de travail annuel du Fonds européen de la défense (FED) qui ouvre la voie au lancement immédiat de 23 appels à propositions pour un montant total de 1,2 milliards d’euros de financement de […]

9 juillet 2021
Arquus présente ses innovations lors du Technodays 2021

Les 6 et 7 juillet 2021, Arquus organise la troisième édition des Technodays, journées consacrées à l’innovation dans le domaine de la Défense terrestre. A cette occasion, l’entreprise présente le fruit du travail réalisé au cours des deux dernières années dans des domaines d’avenir allant de la génération d’énergie en opération à l’ingénierie du Soutien. Ces Technodays 2021 sont l’occasion de […]

2 juillet 2021
Nexter et CKP Engineering expérimentent la maintenance prédictive sur le char Leclerc

La structure intégrée de maintien en condition opérationnelle des matériels terrestres (SIMMT) a notifié Nexter et CKP Engineering d’un marché d’expérimentation de la maintenance prédictive sur le char Leclerc. Le projet est né en mars 2020, soit quelques mois après le Forum entreprises défense (FED) au cours duquel CKP Engineering était accueilli par le MCO-T […]

30 juin 2021
Centigon France est fière de participer une nouvelle fois au SOFINS, ce rendez-vous incontournable de l’industrie de haute technologie et des forces spéciales.

Pour SOFINS notamment, accompagné par les équipes du GIGN, nous avons le plaisir de pouvoir présenter l’ADN de Centigon France : notre gamme “FORTRESS”, la version blindée du fameux SUV Land Cruiser 200 / 300. C’est l’une des meilleures représentations capacitaires de Centigon France, un modèle reconnu pour sa robustesse et ses capacités de franchissement. Il […]

18 juin 2021
LA FONDATION DU PATRIMOINE D’ARQUUS INAUGURE SON CONSERVATOIRE

Créé il y a un an, le Fonds de dotation d’ARQUUS pour le Patrimoine inaugure le 17 juin à Garchizy (Nièvre) le Conservatoire d’ARQUUS. Ce Conservatoire a pour objectif d’inventorier, répertorier, contextualiser, mettre en valeur et présenter les objets, documents, véhicules constituant l’histoire d’Arquus ou des marques historiques qui font partie de l’héritage de l’entreprise. […]

11 juin 2021
Arquus renouvelle sa prestation d’audit de parc

Depuis plus de 10 ans, Arquus réalise des prestations d’audit de parc, dans le but d’accompagner ses clients dans la remise en état opérationnel de leurs véhicules. Ces prestations s’appuient sur l’expertise technique de l’entreprise et sur son savoir-faire unique en matière d’assistance, construit dans la durée au plus près des forces. Au fil des années, cette prestation a été déployée sur […]

8 juin 2021
CERBAIR choisit le Maroc pour y implanter sa filiale Afrique.

Montrouge : depuis 2015, CERBAIR se concentre exclusivement sur le développement de solutions de lutte anti-drone complètes. En améliorant constamment ses solutions en coopération avec ses utilisateurs exigeants, CERBAIR fournit des systèmes éprouvés, conçus, fabriqués en France et réputés pour leur fiabilité, leur flexibilité et leur accessibilité. Les actualités évoquant des actes malveillants impliquant des drones, […]

X