Evaluation Tactique Vérité : une réussite pour l’exploitation des HUMS au service du MCO terrestre

15 Juin 2020 Tags: ARQUUS, Défense, GICAT, MCO

Le 15 mai 2020, ARQUUS a présenté à un ensemble d’autorités de la Défense un rapport sur l’utilisation de HUMS au sein d’un parc de véhicules de l’Armée de Terre. Ce rapport vient clôturer une évaluation tactique de près de six mois menée sur un parc de 20 VAB (Véhicule de l’Avant Blindé) au camp de Mourmelon.

Les premières conclusions de cette expérimentation viennent souligner l’intérêt des solutions de collecte de données et ouvrent la porte à la maintenance prévisionnelle des matériels terrestres. Cette expérimentation crée ainsi de nouvelles perspectives pour la transformation du MCO (Maintien en Condition Opérationnelle) terrestre.

En décembre 2018, s’appuyant sur la SIMMT (Structure Intégrée du Maintien en Condition Opérationnelle des Matériels Terrestres) l’armée de Terre a confié à ARQUUS la conduite d’une expérimentation d’outils de maintenance prévisionnelle sur des matériels terrestres : l’Evaluation Tactique Vérité (pour « VEhicules Roulants Instrumentés et Tactiquement Employés »), ou « EVTA Vérité ».

L’EVTA Vérité avait pour objectif d’analyser la pertinence des technologies liées à la maintenance prévisionnelle et leur adéquation à la gestion et à l’emploi d’un parc de véhicules militaires. Elle visait également à mesurer les impacts de ces technologies sur l’organisation de la maintenance, ainsi qu’à définir les développements complémentaires à prévoir.

Dans le cadre de cette évaluation tactique, 20 VAB (Véhicule de l’Avant Blindé) ont été équipés par le 8° régiment du matériel (8° RMAT) de différents capteurs (Health and Usage Monitoring Systems, ou HUMS) et livrés le 5 juin 2019 au CENTIAL (Centre d’Entraînement Interarmes et du soutien Logistique) de Mourmelon. Le protocole d’instrumentation et de collecte de données a auparavant été validé sur les pistes d’essais de Satory, en mai 2019.

Au cours de la phase de collecte au CENTIAL, entre juin et décembre 2019, les VAB du parc d’expérimentation se sont vus confier un ensemble de missions variées, conduites dans des conditions et sur des terrains très divers. Cette expérimentation, conduite en partenariat avec LGM, a permis de parcourir plusieurs milliers de kilomètres dans de nombreuses configurations, permettant la construction et l’étude d’une base de données complète sur le spectre des fonctions surveillées.

Les retours positifs de la SIMMT sur l’exploitation des premières données collectées mettent en évidence l’intérêt des modèles de dégradation construits à partir de cette étude. L’analyse des données collectées par les capteurs permet en effet la construction de modèles complets de prévision de besoins en maintenance, adaptés à l’environnement et au profil de mission. La maintenance prévisionnelle permet d’anticiper les défaillances techniques plusieurs jours à l’avance, affinant la planification et le travail des maintenanciers et logisticiens des armées. La généralisation des approches basées sur les HUMS au sein des forces terrestres devrait donc permettre d’augmenter la DTO (Disponibilité Technique Opérationnelle) des matériels. Cette nouvelle approche devrait également offrir demain au commandant sur le terrain les outils nécessaires à la bonne évaluation du potentiel des équipements et aux besoins en maintenance.

L’utilisation des HUMS fait partie des solutions innovantes actuellement développées par ARQUUS au profit du maintien en condition opérationnelle des matériels de l’armée de Terre. Ces solutions comprennent notamment le recours à l’impression 3D et à la réalité virtuelle et augmentée.

ARQUUS dispose de savoir-faire robustes et résilients en matière de soutien, construits au fil des années, en assurant sur la durée le soutien des véhicules de l’armée de Terre. ARQUUS assure actuellement le soutien de plus de 20.000 véhicules au profit des forces armées. Afin d’assurer le soutien au plus près des forces, ARQUUS s’appuie sur un réseau logistique international et un réseau de plusieurs milliers de concessions et points de service partenaires, en France comme à l’étranger. Pour coordonner ces activités de soutien, ARQUUS a récemment investi sur sa plateforme logistique de Garchizy, qui est le centre unique des pièces et organes de rechange de l’ensemble des véhicules actuels et futurs de la gamme ARQUUS, tant en France qu’à l’étranger. Ces dispositions permettent d’assurer l’accès le plus rapide aux pièces et organes de rechange nécessaires aux maintenanciers, et une meilleure disponibilité pour le commandant sur le terrain.

X