HEXADRONE DÉVOILE LE TUNDRA 2,UN NOUVEAU DRONE ULTRA-MODULABLE, CONÇU ET PRODUITAU SEIN DE SON NOUVEL OUTIL INDUSTRIEL DE 1 000 m2
02 Mai 2023

HEXADRONE DÉVOILE LE TUNDRA 2,UN NOUVEAU DRONE ULTRA-MODULABLE, CONÇU ET PRODUITAU SEIN DE SON NOUVEL OUTIL INDUSTRIEL DE 1 000 m2

Saint Ferréol d’Auroure, le 20 avril 2023Après des premiers résultats satisfaisants obtenus avec son drone modulable Tundra, la PME française Hexadrone dévoile la nouvelle génération : le Tundra 2. Présenté comme encore plus modulable et performant, ce drone de conception et fabrication française enregistre déjà près de 100 charges utiles compatibles. Afin d’accompagner son lancement, l’entreprise vient d’investir 2 millions d’euros dans un outil industriel qui répond au niveau d’excellence des standards du secteur. Anticipant un carnet de commandes déjà bien rempli, la nouvelle unité de production pourra ainsi produire jusqu’à 1 000 drones par an.

HEXADRONE, DE L’ARTISANAT À L’INDUSTRIALISATION

Récemment estampillé du label UAF – Utilisé par les Armées Françaises – décerné par le ministère des Armées, Hexadrone a intégré il y a quelques mois, de nouveaux bâtiments industriels pour répondre à ses objectifs de croissance. Si ce nouveau site basé à Saint Ferréol d’Auroure (43), continue d’accueillir les activités historiques d’Hexadrone, il a principalement été pensé pour permettre à l’entreprise de passer d’une production artisanale (50 exemplaires annuel) à
une capacité de production industrielle, pour son drone porteur unique : le Tundra.


« Le lancement du TUNDRA 2 coïncide avec la volonté d’HEXADRONE d’occuper une place parmi les leaders mondiaux des concepteurs de Drones Multi-rotor professionnels. Pour atteindre cet objectif, nous allons nous appuyer sur un réseau de partenaires et revendeurs spécifiques en France, en Europe et dans le monde entier.

L’objectif sur 2023 est d’ouvrir en Europe une dizaine de revendeurs ayant aussi la capacité de former les utilisateurs au TUNDRA et d’en effectuer la maintenance.

La polyvalence et l’universalité du TUNDRA 2 conjuguées à la richesse des charges utiles de partenaires technologiques nous permettent actuellement d’être très attractifs et nous répondons chaque jour à des demandes de projets ce qui laisse penser à un lancement exponentiel du TUNDRA.

La stratégie commerciale et le plan de développement à venir doivent nous permettre d’atteindre la ventede plusieurs centaines d’unités par an. »
commente Alexandre Labesse, président directeur général et fondateur d’Hexadrone.

HEXADRONE EN CHIFFRES

Ce bâtiment d’une surface d’environ 1 000 m2 dispose de :

  • Une ligne d’assemblage toute équipée
  • Un fablab équipé d’une machine à commande numérique, d’un laser, d’une cabine peinture et d’imprimantes 3D.
  • Un laboratoire de test permettant d’éprouver le Tundra 2 : enceinte climatique, enceinte IP EAU et IP POUSSIERE pour tester les ensembles et sous-ensembles en environnements rudes, pot vibrant, bras robotisé pour les essais cycliques, etc. Investissement d’un montant de 250 000 euros ;
  • Une salle forte ;
  • Un bureau d’études réunissant des compétences en mécatronique dont un doctorant CIFRE spécialisé en IA ;
  • Un serveur sécurisé pour les données de
    l’entreprise qui suit une politique globale de
    cybersécurité très stricte ;
  • Un studio tout équipé (photo & vidéo)
  • Une zone ERP 5 pour l’accueil du public et
    les formations ;
  • Et enfin, une zone de vol en extérieur pour réaliser les essais et les mises en service.

Sur ce site, l’entreprise va pouvoir se concentrer sur son coeur de métier : la conception et la fabrication de son drone porteur ultra-modulable.

« En tant que fabriquant, je souhaitais, en collaboration avec le département R&D, investir dans un drone qui puisse durer dans le temps, dans une logique d’amélioration continue. Notre drone a pour ambition d’évoluer, plutôt que d’être remplacé. Facile à réparer, il est aussi facile à transporter grâce à nos solutions de sacs et de valise car tout est démontable », souligne Alexandre Labesse, président et fondateur d’Hexadrone.

LE TUNDRA 2, UNE MODULARITÉ EXEMPLAIRE POUR UNE FABRICATION MADE IN FRANCE

2023 est l’année du lancement officiel du TUNDRA 2, drone porte-outils modulable. Privilégiant le Made in France, l’entreprise qui à la maîtrise du porteur, a fait le choix de s’entourer de partenaires français pour la fabrication des différentes pièces structurelle de son drone (injection plastique, usinage de l’aluminium,
enroulage filamentaire du carbone, etc.).

Côté modularité, la version industrielle du Tundra se veut plus élaborée et forte de nombreuses améliorations, pensées en collaboration avec les clients d’Hexadrone, qu’ils soient civils ou militaires.

Le Tundra est doté de bras interchangeables, ce qui permet de le configurer selon les missions qu’il aura à effectuer.

Cet appareil dispose ainsi de nombreuses interfaces réparties sur toutes les faces du corps permettant une personnalisation totale avec des modules PLUG & PLAY.

Ces évolutions tendent vers un seul but : la simplification de l’expérience utilisateur. Les champs d’application sont alors infinis : sécurité/défense, environnement, construction BTP, industrie, audiovisuel, agriculture, recherche universitaire, etc.
Tout comme les usages : surveillance, photogrammétrie, comptage, transport, bulles 4G, détection d’engin explosif, détection de balise DVA et bien d’autres utilisations.
Ce sont cette modularité et cette adaptabilité qui font la force de ce drone porteur.

La majorité des charge utiles, aujourd’hui, est conçue en fonction des appareils auxquels ils sont destinés et non l’inverse. Particulièrement modulable, le Tundra 2 est capable d’accueillir des charges utiles allant jusqu’à 4 kg. Son autonomie varie en fonction de ces charges utiles : de 60 minutes à vide, elle est de 30 minutes avec 4 kg d’emport.


Robuste et étanche, ce drone présente une très
faible empreinte sonore. Il est également facilement réparable et évolutif pour lutter contre l’obsolescence.

TUNDRA 2 : CRÉATION DE DEUX STANDARDS UNIVERSELS

Ce qui différencie le Tundra 1 du Tundra 2 c’est l’approche Plug & Play qui a pour objectif de simplifier la vie de l’utilisateur finale. Hexadrone à créé deux nouveaux standards.

[TR-MODULE] : ce sont des interfaces qu’on retrouve sur les quatre faces latérales du drone. Celles-ci sont équipées de contacts à pistons qui permettent de « discuter » avec le contrôleur de vol. Quelques exemples de [TR-MODULE] : Caméra de navigation, solution GNSS, laser pour suivi de terrain, parachute de secours etc.

Le deuxième standard créé par Hexadrone concerne les charges utiles : [TR-LOCK].

Ces adaptateurs permettent une liaison mécanique et électronique avec le drone de manière PLUG & PLAY. C’est la pièce manquante du puzzle pour faire la liaison entre le drone et n’importe quelle charge-utile du marché.

Hexadrone a développé à ce jour 8 systèmes [TR-LOCK] qui permettent d’emporter plus de 100 charges utiles différentes. Hexadrone fait le choix de s’adosser à des fabricants de charge-utile plutôt que de les concevoir, le tout, dans une logique d’OPEN INNOVATION.

UN BUREAU D’ÉTUDES POUR RÉPONDRE AUX DEMANDES SPÉCIFIQUES

D’abord créé pour des besoins internes, le bureau d’étude d’Hexadrone met à la disposition de ses clients ses compétences en mécatronique (électronique et mécanique).

Dans une logique d’open innovation, l’entreprise reste à l’écoute des intégrateurs qui souhaitent développer leurs propres [TR-LOCK] et [TR-MODULE] sous réserve qu’elles soient certifiées comme répondant aux standards d’Hexadrone.

UN CHIFFRE D’AFFAIRES BOOSTÉ PAR LE SECTEUR DE LA DÉFENSE

Parmi ses clients, l’entreprise compte de grands donneurs d’ordre et des organismes gouvernementaux.
Particulièrement exigeants, Hexadrone développe pour eux des solutions complètes ou des briques technologiques spécifiques. La société réalise d’ailleurs 50% de son chiffre d’affaires dans le secteur de la Défense.

« Nous sommes très fiers de voir le TUNDRA servir nos forces dans les environnements les plus complexes et exigeants, preuve renouvelée de son endurance, de son efficacité et de sa fiabilité », commente Alexandre Labesse.

La première version du TUNDRA avait déjà séduit le commandement des opérations spéciales français, sur financement de l’Agence d’Innovation de la Défense.

FOCUS ACTU

Le projet de Loi de programmation militaire (LPM) 2024-2030, présenté le 4 avril dernier en Conseil des ministres, prévoit des hausses annuelles de 3 à 4 milliards d’euros du budget des armées. Cette LPM acte une hausse du budget défense sans précédent. Elle est liée, en grande partie, au contexte international rendu tendu par la guerre en Ukraine mais aussi l’apparition de nombreux sauts technologiques qui ont un coût.

L’enveloppe consacrée aux armées françaises s’élèvera ainsi à 413 milliards d’euros sur sept ans, dont 5 milliards dédiés aux drones.

HEXADRONE, L’HISTOIRE D’UNE SUCCESS-STORY À LA FRANÇAISE

Initialement technicien textile, c’est dans son salon, en dehors de ses heures de travail qu’Alexandre Labesse assemble ses premiers drones.

Auto-entrepreneur et autodidacte, il s’envole d’abord pour la Réunion, le Cambodge ou encore l’Islande pour répondre à ses premières missions en tant que pilote de drone pour une agence parisienne de production audiovisuelle.

Guidé par sa passion, il finit par quitter la société
Thuasne en 2014, pour monter Hexadrone. Il fera 900 000 € de chiffre d’affaires en 18 mois, seul dans son garage.

Après avoir développé de nombreux « moutons à cinq pattes » sur cahier des charges clients, il décide de mettre à profit son expérience et celle de ses clients pour créer un porteur universel, socle de tous les développements de la société.

Voyant la filière se structurer et la demande se multiplier, il prend le pari de construire un drone modulable, 100 % français et adaptable aux besoins de chacun. C’est ainsi que nait le Tundra.

Dès 2018, Hexadrone se voit décerner le Red Dot Design Award (plus grand prix de Design au monde), qui salue l’approche modulaire du Tundra. Bénéficiant ensuite d’une levée de fonds de 800 000 €, il a su s’entourer de profils complémentaires pour structurer sa société.

Lancé officiellement en avril 2021, le Tundra s’est vendu depuis à une cinquantaine d’unités.

Quelques clients : COS / TOTAL ENERGIE / TECHNIP / FMC / THALES / CEA DAM / CNRS / INSTADRONE / NAVAL GROUP / AIRBUS / 61 RA …

Aujourd’hui à la tête d’une équipe de vingt personnes, installée dans une usine de 1 000 m2, Alexandre a l’ambition de poursuivre sa success story, notamment grâce au lancement de la nouvelle génération : le Tundra 2 et d’une levée de fond ambitieuse.

CONTACTS PRESSE

Agence Giesbert & Mandin
Stéphanie Bonnamour – s.bonnamour@giesbert-mandin.fr
P : 06 73 79 31 38
Margot Merle – m.merle@giesbert-mandin.fr

19 avril 2024
COMMUNIQUE DE PRESSE

Après une année de travaux en commun, Le GICAT et l’ADIF livrent aujourd’hui une feuille de route technologique, industrielle et capacitaire pour la fourniture de drones aériens et munitions téléopérées français de moins de 150kg destinés à l’armée de Terre. Paris, Jeudi 18 avril 2024. Les récents conflits en Libye, au Haut Karabagh, dernièrement à […]

17 avril 2024
Le GICAT souhaite la bienvenue à ses 19 nouveaux adhérents 

Le Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT) accueille 19 nouveaux membres. Paris, le 6 mars 2024, spécialistes de l’investigation, de la simulation, ou encore des systèmes de communication en milieu contraint, … A l’occasion de son dernier bureau exécutif, le GICAT qui rassemble déjà plus de 460 industriels […]

26 mars 2024
Le GICAT expose au Forum International de la Cybersécurité (FIC)

Paris, le 26 mars 2024 – Aujourd’hui s’ouvre le Forum InCyber (FIC) au Grand Palais de Lille. Véritable enjeu du XXIe siècle, la cybersécurité s’affranchit des frontières avec le monde connecté et fait partie intégrante du développement des entreprises affiliées au GICAT. La cybersécurité et le cyber espace recouvrent un domaine extrêmement large d’activités. Ils concernent […]

5 février 2024
GENERATE by GICAT rejoint START INDUSTRIE

Paris, le 2 février 2023 – GENERATE, l’accélérateur d’innovation du GICAT poursuit sa montée en puissance au service des start-up et scale-up industrielles en devenant membre du Conseil d’administration de Start Industrie. Créée sous l’impulsion de France Industrie en juin 2022 pour représenter les start-up et scale-up industrielles, Start Industrie renforce son organisation et élargit […]

24 janvier 2024
Signature de la Convention de partenariat GICAT – CEA

Paris, Le 23 janvier. Le GICAT (Groupement des industries françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres) et le CEA signent une convention de partenariat visant à décupler la complémentarité et les synergies entre le programme d’accompagnement à la création d’entreprise du CEA « Magellan » et le label innovation et accélérateur du GICAT, « GENERATE ». Dans […]

17 janvier 2024
Discours de Marc Darmon, Président du GICAT, à l’occasion de la cérémonie des vœux 2024 du GICAT

Paris, le 16 janvier 2024 – A l’occasion de la cérémonie des vœux du GICAT (Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres), qui s’est tenue hier, à Paris, Marc Darmon a centré son intervention autour de 3 idées fortes que sont l’ouverture au débat, la nécessité de croissance et l’esprit […]

19 décembre 2023
PRIX VAUBAN 2023

Amin MAALOUFSecrétaire perpétuel de l’Académie FrançaiseLe labyrinthe des égarés (éd. Grasset) Le Prix VaubanLe Prix Vauban a été créé il y a 50 ans cette année au sein de l’IHEDN (Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale. Il bénéficie des Partenariats de Radio Classique et du GICAT.Le Prix Vauban récompense chaque année une œuvre qui […]

Nos industriels au service de la sécurité

Moyens de commandement Une mobilisation inédite de la filière aux côtés du ministère de l’Intérieur Dans la perspective de sécurisation des grands événements, notamment la coupe du monde de rugby (RWC2023) et les Jeux olympiques (JOP 2024), le ministère de l’Intérieur et des outre-mer (MIOM) a souhaité mener des expérimentations opérationnelles afin d’articuler au mieux […]

14 décembre 2023
Le GICAT souhaite la bienvenue à ses 31 nouveaux adhérents 

Paris, Le 13 décembre 2023. Le Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT) continue de croire avec l’arrivée de 31 nouveaux membres.  Spécialistes des solutions de confiance numérique et de cybersécurité, de caisses de transport et protection d’équipements ou encore de solutions de communications optiques sécurisées…  A l’occasion de […]

24 octobre 2023
L’Economat des Armées rejoint le GICAT !

Paris, le 24 octobre 2023 – A l’issue de son dernier conseil d’administration, Le GICAT, Groupement des industries françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres, est fier de compter l’Economat des armées parmi ses adhérents. Dédié au soutien des forces, l’Économat des Armées (EdA) est un établissement public à caractère commercial sous tutelle […]

24 mai 2024
Groupe Emitech, une Direction Innovation pour les essais de demain

Le Groupe Emitech annonce la création d’une Direction Innovation dédiée à la recherche et à la mise en œuvre de solutions innovantes permettant de préparer les essais du futur. Cette nouvelle organisation, qui met l’accent sur la nécessité des partenariats avec des contributeurs académiques ainsi que des industriels, a pour mission de positionner Emitech à […]

22 mai 2024
Défense : SOFEMA renouvelle son actionnariat et sa gouvernance

Levallois-Perret, le 22 mai 2024 – La société peut compter sur ses managers clés pour atteindre ses objectifs SOFEMA, référence française dans la vente d’équipements militaires et de pièces de rechanges aéronautiques et terrestres, en France et à l’international, annonce le renouvellement de sa gouvernance suite au changement d’actionnaires. La société, qui emploie aujourd’hui 85 […]

21 mai 2024
BWI lève 2 millions d’euros pour accélérer sa croissance

Toulouse, 21/05/2024 – Créée en 2022 au sein du groupe HEMERIA, la startup BWI prend son autonomie. Elle renforce ainsi ces capacités de développement en Intelligence Artificielle appliquée à l’hydrologie. Après seulement deux ans d’existence, Blue Water Intelligence a développé une première version opérationnelle de son service de digitalisation de bassins versants qui permet pour […]

15 mai 2024
FACTEM participera au salon EUROSATORY du 17 au 21 juin 2024

Bayeux, le 14/05/2024 – Lauréat du programme ETIncelles de la DGE et membre de la BITD, FACTEM, leader dans la conception et la fabrication d’équipements de communication, est fier d’annoncer sa participation au salon EUROSATORY, l’événement mondial de la défense et de la sécurité, qui se tiendra à Paris en juin prochain. Une gamme de […]

29 avril 2024
Agrément technique : Adetests valide son expertise en pyrotechnie

Adetests, une filiale du Groupe Emitech, réalise des essais en environnements vibratoires et climatiques. Le laboratoire prend en charge les essais et les études pour tester les équipements en vibrations, chocs et autres exigences mécaniques, qu’elles soient combinées ou non à des contraintes thermiques. Adetests annonce la validation de son agrément technique dans une activité […]

10 avril 2024
Première formation avec le « Surf » MCS

Après l’acquisition en 2021 d’un blindé (B6-B7) Toyota Land Cruiser 200 pour nos activités de transport, il est maintenant affecté à notre programme de formation. Initialement utilisé pour diverses missions de transport sécurisé par My Company Service, notamment lors de son déploiement en Ukraine en mars 2022 pour une période de 16 mois afin d’assurer […]

8 avril 2024
HEMERIA acquiert OPENSCI, spécialisée dans la détection et caractérisation des lancements spatiaux, complétant ainsi son offre de services au sein de sa nouvelle division « Intelligence et Data »

HEMERIA Invest annonce l’acquisition de la société OPENSCI, qui devient HEMERIA Sensing. Créée en 2017, OPENSCI a développé une technologie très innovante pour détecter et caractériser des lancements spatiaux et balistiques. Cette technologie combine mesures physiques, intelligence artificielle et apprentissage automatique (« machine learning »).L’adossement de la société au groupe HEMERIA va lui permettre de […]

25 mars 2024
LE PARTENARIAT SUNROCK-THEON LAUREAT DE L’APPEL D’OFFRE DU MINISTERE DE L’INTERIEUR POUR LE MARCHE DES JUMELLES DE VISION NOCTURNE

Fruits d’une collaboration réussie entre THEON et SUNROCK, les jumelles de vision nocturne ARGUS équiperont les forces de Gendarmerie nationale, de la Police nationale et des Douanes françaises. Par un accord-cadre de quatre ans prévoyant jusqu’à 8500 unités, THEON et SUNROCK, fourniront aux unités de la Police nationale française, de la Gendarmerie nationale, des Douanes […]

29 janvier 2024
Etienne Lacroix Fait l’acquisition du droniste Milton

Muret, le 28 Janvier 2024 – Dans le cadre de sa stratégie d’équipementier, le groupe Etienne Lacroix (150 M€ de chiffre d’affaires) renforce son positionnement d’intégrateur de systèmes pyrotechniques en faisant l’acquisition du droniste bordelais Milton. « Milton possède des compétences dans le domaine de la conception des drones et de la liaison sécurisée de […]

16 janvier 2024
Philippe GAUTIER, Président d’HEMERIA et de la start-up Blue Water Intelligence (B.W.I.) accompagne le Président de la République, Emmanuel MACRON, au Forum économique mondial à Davos (Suisse).

Toulouse, le 15 janvier 2024 – Philippe GAUTIER, Président d’HEMERIA et de BLUE WATER INTELLIGENCE (B.W.I.) est convié, avec 19 autres dirigeants de PME, ETI et start-ups, à accompagner le Président de la République, Emmanuel MACRON, lors de son déplacement au Forum économique mondial mercredi 17 janvier 2024 à Davos (Suisse). Cette réunion annuelle, qui […]