Arquus va bien, merci pour lui
07 Fév 2019

Arquus va bien, merci pour lui

Gamme restructurée, nouvelle stratégie digitale, production record, et MCO 2.0: porté par un chiffre d’affaires en croissance de 25%, le moteur Arquus (ex-Renault Trucks Défense) aura tourné à plein régime en 2018, se félicitait son PDG, Emmanuel Levacher, lors de la présentation du bilan annuel.

 

Un très bon cru 2018

Le pari était risqué mais s’est finalement avéré payant. En quelques mois, Arquus a non seulement réussi à refondre trois marques au sein d’une seule entité, mais également à faire oublier une année 2017 minée par les retards du programme PLFS, la perte du contrat VBMR-L et le projet de revente de l’ex-RTD par sa maison-mère, VGGS. « Notre chiffre d’affaires pour 2018 devrait atteindre 500M€ », annonce Levacher. En attendant les chiffres définitifs, le groupe peut d’ores et déjà s’enorgueillir d’avoir signé 1,27Md€ de contrats en 2018, dont 46% à l’export et 700M€ de commandes fermes. Un résultat des plus positifs qui permet au carnet de commandes d’Arquus de plafonner à 6Md€. 

Après les signatures avec le Koweit pour 300 Sherpa Light (270M€) et de deux avenants avec la France pour les programmes EBMR et VTCFS (PLFS et VLFS), le numéro 2 français des blindés a durablement pris pied en Belgique grâce au programme CaMo. Une fois « affermies », les commandes liées au « Scorpion belge » devraient rapporter 250M€ à Arquus, responsable des kits de mobilité. Une belle part du gâteau pour l’industriel, qui a d’emblée « accepté de confier la totalité de la charge des tourelleaux téléopérés à FN Herstal au titre des retours sociétaux exigés par la partie belge ». Ces tourelleaux seront intégrés par le liégeois CMI Defence, à qui Arquus laisse aussi la main pour l’attribution du futur contrat de MCO. Pas rancunier pour un sou (ou deux), Arquus préfère plutôt considérer CaMo comme « une opportunité de lisser les plans de production dans la durée ». De même, « nous restons en charge de l’approvisionnement des pièces détachées au départ du hub logistique de Fourchambault », précise Levacher, qui insiste sur « l’excellente relation établie avec CMI, notamment pour d’autres projets à l’export et l’intégration de leurs tourelles sur nos véhicules ».

À quelques encablures de la Belgique, Arquus et son Sherpa sont toujours en lice pour le programme néerlandais DVOW 12 kN, qui prévoit l’achat d’un millier de nouveaux véhicules 4×4 protégés. Mais, loin de se limiter au voisinage direct, sa stratégie à l’export consiste aussi à cibler des marchés historiques, à commencer par le Moyen-Orient. Source de 27% des contrats signés en 2018, cette région reste synonyme de prospects sérieux, à commencer par l’Egypte et les Emirats arabes unis, où le groupe versaillais exposera quelques solutions ciblées lors du prochain salon IDEX. Bien plus modeste lors de l’exercice 2018, le marché africain n’en reste pas moins prometteur. Soutenue par le rapprochement avec l’américain AM General, l’aventure africaine d’Arquus pourrait prochainement se concrétiser par une nouvelle commande de véhicules Bastion au profit de membres du G5 Sahel. Avec les royalties correspondants et des contrats de soutien à la clef, prédit Levacher.

 

Un sens certain du service

Porté par l’inauguration du CMCO de Fourchambault, l’offre de services d’Arquus poursuivra sa montée en puissance en 2019. Il aura fallu 12 mois de développement à une équipe de 20 personnes, quatre phases de test et 260 uses cases pour mettre sur pied le programme de soutien « Trust ». Décliné en « Classic », « Premium » et « Ultimate », ce dispositif inédit a d’ores et déjà attiré deux clients majeurs, que sont l’agence otanienne NSPA et le RAID, la première pour sa flotte de Sherpa et le second pour ses PVP. Les 12 véhicules actuels du RAID seront « bientôt » rejoints par quatre PVP neufs, révèle Levacher. La part de chiffre d’affaires issue du MCO, actuellement de 30%, « ne peut que croître grâce à ces nouvelles offres de service », estime-t-il.

Très investi dans la restructuration du MCO Terrestre menée par l’armée de Terre, Arquus continuera à « se positionner comme une force de proposition ». Et des idées, le groupe en a en réserve, nourries par sa volonté d’« être au plus proche des régiments ». Celle-ci se traduit, entre autres, par le projet de création d’« une première base de soutien avancée en Afrique ». Autre grand chantier cher à Arquus, la maintenance prévisionnelle fera sous peu l’objet d’une EVTA (Evaluation Tactique) « Véritée » sur base d’une vingtaine de VAB, une étape destinée à « établir et affiner des plans de maintenance prédictive ». Une première application en série sur les VBMR Griffon a par ailleurs été actée par l’avenant 1 du programme Scorpion.

 

L’innovation comme cheval de bataille

Fort de ses 500 ingénieurs, Arquus mène une ambitieuse politique de R&D visant à développer de nouvelles briques technologiques en matière de mobilité. Outre l’hybridation diesel-électrique du VBCI menée avec succès avec Nexter (ETO Faction), Arquus a achevé l’année dernière une étude sur l’optimisation énergétique (Optimob), pilotée sur base d’un VAB Mk3. Celle-ci aura permis jusqu’à 27% d’économie énergétique sur trois jours de simulation de combat. À terme, les technologies résultantes d’Optimob permettront de réduire l’empreinte logistique du véhicule tout en augmentant son autonomie.

Axe majeur de la LPM 2019-2025, l’autonomisation des systèmes est rapidement entrée dans le champ des priorités d’Arquus. Ses équipes ont dévoilé en 2018 un kit d’automatisation adapté au PVP (Dagger) et désormais disponible à la vente. Dirigé à distance par un opérateur, ce PVP automatisé devient un instrument de choix « pour ouvrir un itinéraire dangereux dans un environnement du type de celui rencontré au Mali ». Autre besoin mais même contexte, l’automatisation des convois logistiques, secondée par la maitrise du groupe Volvo, est à son tour à l’étude. Uniquement démontré sur autoroute, ce concept devra maintenant être affiné pour approcher les conditions vécues en OPEX. Difficiles à concevoir en seulement quelques lignes, ces innovations feront l’objet de démonstrations sur terrain lors d’un « Technoday Arquus » organisé le 24 mai sur l’autodrome de Linas-Monthléry.

 

« Le char de demain sera-t-il vraiment un char ? », Emmanuel Levacher, PDG d’Arquus

 

Dernier « morceau » et non des moindres, le programme MGCS, s’il s’ouvre à d’autres acteurs industriels, pourrait parfaitement bénéficier des solutions de mobilité proposées par Arquus. Exclu du dialogue franco-allemand, ce dernier se dit prêt à proposer des technologies de mobilité innovantes basées sur des briques bien maîtrisées, que sont des chaînes dynamiques inédites ou des piles à combustibles. « On veut être dans cette affaire », déclare Levacher, qui estime que sa société «  a des choses à apporter ». « Le char du futur sera-t-il vraiment un char ? », questionne-t-il, en évoquant davantage une famille de véhicules plutôt qu’« un simple super char lourd ». L’autonomie, le développement de chars légers à roues sont autant d’options susceptibles de permettre à Arquus de « venir apporter son petit grain de sel, ne serait-ce que parce qu’on appartient à un groupe capable d’apporter quelque chose en terme de mécanique », ajoute Levacher.

Il faudra pour cela non seulement trouver sa place au sein de MGCS, mais également composer avec un « partenaire » allemand de plus en plus retors. De fait, la BITD allemande n’hésite plus à bloquer l’exportation de pièces nécessaires aux véhicules d’Arquus. Dès lors, celui-ci a dû ressourcer les composants à partir d’autres marchés afin de faire face à des blocages injustifiés concernant l’Egypte, l’Arabie saoudite et, plus récemment, l’Inde et l’Indonésie. En conséquence, le moteur des VAB Mk3 destinés au Liban (contrat ODAS), pour ne citer que lui, est aujourd’hui un modèle « ITAR-free » provenant de l’américain Caterpilllar. La poursuite de programmes tels que MGCS nécessitera donc la révision des accords bilatéraux existants, tels que ceux de Debré-Schmidt, pour éviter toute future entrave à l’export. Dans l’immédiat, Arquus continuera de privilégier l’intégration de technologies natives « capables d’offrir une porte de sortie élégante à ces soucis d’exportation avec l’Allemagne ».

Source : Forces Opérations Blog

16 juin 2022
Arquus et Saab présentent un Sherpa Light Scout en configuration NRBC à Eurosatory 2022

Les récents développements stratégiques en Europe remettent les capacités de défense NRBC (nucléaire, radiologique, biologique et chimique) sur la table. De nombreuses forces de Défense et de Sécurité à travers le monde sont en effet impatientes de renforcer leurs flottes de véhicules protégés contre le NRBC ou de mettre à niveau leurs flottes actuelles en […]

27 mai 2022
Conférence de presse Eurosatory 2022

Paris, 27 mai 2022 – Mercredi 25 mai s’est tenue à Paris, la conférence de presse pré-salon autour du Président du GICAT, Marc DARMON, et du Directeur général du COGES Events, Commissaire général d’Eurosatory, Charles BEAUDOIN. Une trentaine de journalistes français et internationaux étaient présents pour assister à la présentation des grands défis à venir […]

29 avril 2022
Le GICAT recrute 3 nouveaux apprentis à partir de septembre 2022

Paris, le 29 avril 2022. Trois offres sont disponibles sur notre site internet et ce jusqu’au 12 mai prochain. Chargé(e) de Communication et Affaires publiques : https://lnkd.in/ev5PJ-sF Chargé(e) de mission « Défense » : https://lnkd.in/efnPuWfc Chargé(e) de mission « Sécurité & Services aux adhérents » : https://lnkd.in/e6jN5ctg Nos 3 offres sont également consultables dans l’espace […]

15 avril 2022
Lancement des expérimentations technico-opérationnelles pour la sécurité des JOP 2024

Paris, le 15 avril 2022. Le directeur adjoint du Cabinet du ministre de l’Intérieur a réuni jeudi 14 avril les industriels de la filière « sécurité » pour annoncer le démarrage de la phase d’expérimentations des techniques de sécurité et de cyber sécurité. Ces expérimentations débuteront dès la fin avril dans le cadre du programme général de sécurité […]

14 avril 2022
ATHEA et INVENIS rejoignent le GICAT

Paris, jeudi 14 avril 2022. ATHEA et INVENIS rejoignent le GICAT et intègrent le Cluster Data Intelligence pour compléter son offre en solutions souveraines sur le segment stratégique de l’agrégation, la préparation et l’exploitation des données. Le Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT) fort de ses 382 adhérents, […]

21 mars 2022
Eurosatory 2022

Paris, lundi 21 mars 2022. Eurosatory, le leader mondial de la Défense et de la Sécurité terrestres et aéroterrestres se tiendra en juin 2022 et permettra à l’écosystème de Défense international de réfléchir à de nouveaux modèles d’armées à la suite de la guerre qui opposent la Russie à l’Ukraine. La crise ukrainienne, représentative de […]

25 février 2022
Le GICAT accueille son nouveau Directeur Affaires publiques France et Europe

Paris, le 25 février 2022. Après 8 années au GICAT (Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres) comme Directeur de la communication, puis comme Directeur des affaires publiques et de l’innovation, François MATTENS fait le choix de relever un nouveau défi en rejoignant XXII, éditeur de logiciels de vision par […]

31 janvier 2022
Colloque « La réussite des JO Paris 2024, un enjeu crucial de cybersécurité »

Le colloque est organisé par la chaire Cybersécurité des grands événements publics de la Fondation Université Bretagne Sud avec le soutien de Engie et du GICAT (Groupement des industries de défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres) et en partenariat avec le CNSJ (Coordination Nationale pour la Sécurité des JO 2024 et des grands événements […]

25 janvier 2022
Le GICAT au rendez-vous de La Fabrique Défense

Du vendredi 28 au dimanche 30 janvier 2022, se tiendra l’édition parisienne de La Fabrique Défense, à la Grande Halle de la Villette. Le GICAT (Groupement des industries françaises de défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres) exposera sur un stand commun avec l’armée de Terre de plus de 350 m². Paris, le 25 janvier […]

29 octobre 2021
LE GICAT participera au salon des Maires et des collectivités locales (SMCL) du 16 au 18 novembre 2021

Cette année pour la première fois, le GICAT disposera d’un stand au SMCL (Pavillon 4, stand C66), qui se tiendra Porte de Versailles, à Paris, du 16 au 18 novembre 2021. L’occasion de présenter l’offre de ses adhérents en matière de sécurisation des territoires. Paris – le 2 novembre 2021. En 2018, l’industrie de sécurité […]

17 juin 2022
ARQUUS et l’ISL signent un accord de coopération sur Eurosatory 2022

Le 15 juin 2022. Ce mercredi 15 juin lors du salon Eurosatory 2022 à Paris, ARQUUS et l’Institut franco-allemand de recherches de Saint-Louis (ISL) ont signé un accord de coopération. Cet accord d’une durée de cinq ans permet à ARQUUS et à l’ISL de mieux structurer leur collaboration et d’établir un partenariat de longue durée. […]

16 juin 2022
Arquus et ses partenaires Thales et NTGS lancent le nouveau Sherpa A2M à Eurosatory 2022

Le 14 juin 2022, Arquus, Thales et NTGS ont officiellement présenté le nouveau Sherpa A2M (Advanced Mobile Mortar), lors d’une cérémonie organisée sur le stand Arquus à Eurosatory 2022. Le Sherpa A2M est une réponse aux défis tactiques posés par l’artillerie dans les engagements de haute intensité : mobilité, protection, soutien rapproché aux troupes sur […]

Arquus et Michelin lancent un nouveau partenariat R&D à Eurosatory 2022

Le 13 juin 2022, Arquus et Michelin ont officiellement signé un accord de partenariat visant à collaborer sur des sujets de recherche et développement d’intérêt commun pour les deux entreprises. Leader européen de la mobilité terrestre protégée, Arquus est très heureux d’officialiser cet accord avec Michelin, leader mondial de l’industrie des pneumatiques. Les deux entreprises […]

Arquus et Saab présentent un Sherpa Light Scout en configuration NRBC à Eurosatory 2022

Les récents développements stratégiques en Europe remettent les capacités de défense NRBC (nucléaire, radiologique, biologique et chimique) sur la table. De nombreuses forces de Défense et de Sécurité à travers le monde sont en effet impatientes de renforcer leurs flottes de véhicules protégés contre le NRBC ou de mettre à niveau leurs flottes actuelles en […]

10 juin 2022
Centigon France est fière de participer à EUROSATORY 2022

Lamballe, vendredi 10 juin 2022 – Centigon France est fière de participer à EUROSATORY 2022 à Paris (Parc des Expositions Villepinte, 13-17 Juin 2022), le salon international des secteurs de la défense et de la sécurité dans les domaines terrestres et aéroterrestres.  Sur le stand extérieur Pe6b -B90, nos équipes techniques et commerciales auront à cœur de vous […]

MARCK & BALSAN à Eurosatory 2022, Hall 5A, Stand G280

Une actualité riche ainsi que de nombreuses nouveautés et innovations sont à découvrir Hall 5A, Stand G280. PROTECTION : DES SOLUTIONS POUR TOUTES VOS MISSIONS Le camouflage MIM&TECH Depuis 2019, Marck & Balsan s’est associée à Mim&Tech pour le développement et la confection de produits de camouflages sur-mesure pour les Forces Armées et Forces de […]

18 mai 2022
Le site Arquus de Limoges reçoit une subvention de 800 K€ pour son projet de nouvelle plateforme logistique

Le 11 mai 2022, Mme Fabienne BUCCIO, préfète de région Nouvelle-Aquitaine, a remis à Arquus au nom de l’Etat une subvention exceptionnelle au titre du soutien à l’investissement industriel dans les territoires. Cette annonce a été faite au cours d’une soirée réunissant les lauréats de l’appel à projets Territoires d’Industrie organisée à la résidence préfectorale, […]

17 mai 2022
Marck & Balsan acquiert l’entreprise France Manufacture

Le 10 mai 2022, le tribunal de commerce de Paris a validé la reprise de l’entreprise France Manufacture, basée à Limoges (87), par Marck & Balsan. Placée en liquidation judiciaire en février 2022, France Manufacture cherchait un repreneur. Marck & Balsan a candidaté et a été retenue par le tribunal de commerce de Paris. France […]

Cybersécurité & souveraineté : Comment les aborder dans les solutions de sûreté ?

Le 17 mai 2022. Axis Communications a le plaisir de vous convier à cet événement dédié à la cybersécurité et la souveraineté des solutions de sûreté, au Campus Cyber à La Défense. Projet initié par le président de la République, le Campus Cyber est le lieu totem de la cybersécurité qui rassemble les principaux acteurs […]

16 mai 2022
Scrome: un nouveau nom, de nouvelles ambitions

Le 16 mai 2022. Acteur historique de l’optronique et de la mécanique de précision depuis 1987, SCROME affirme sa stratégie de développement sur des marchés à haute valeur ajoutée en adoptant son nouveau nom : ELYNXO, et en renouvelant son identité visuelle. En profonde transformation depuis 2016, notamment en matière de recherche et d’innovation, le […]

X