Mot du Président
GICAT

Mot du Président

Le GICAT, l’excellence française en Défense et Sécurité

Le GICAT est aujourd’hui un groupement de référence qui compte plus de 320 adhérents et 56 start-ups. Notre groupement a évolué au-delà du seul secteur terrestre, en allant vers l’aéroterrestre, tout en confortant l’interarmées, l’interservices et la sécurité. La réussite du salon Eurosatory, qui s’est tenu du 13 au 17 juin dernier à Paris Nord Villepinte après quatre ans d’absence, témoigne de la pertinence de nos choix de développement et de notre influence en France, en Europe et à l’international.

Les années 2020-2022 ont été marquées par la pandémie et le retour de la guerre en Europe. Comme souvent, les périodes de crise ont agi comme des accélérateurs de tendance. Le monde de la Défense et de la Sécurité n’a pas échappé à cette règle : importance de disposer d’une industrie souveraine, explosion du numérique, de la gestion des data, du cyber et du cyberespace, nécessité de préparer l’équipement de nos forces à des conflits de haute intensité. Ces défis, nous les relevons au quotidien.

Les effets de ces crises, sources légitimes d’inquiétude, ont été atténués par notre solidarité et notre capacité à réagir. Cet état d’esprit doit nous guider pour faire de ces crises des sources d’opportunités et de conquêtes sur les marchés français, européens et internationaux.

A la présidence du GICAT pour un deuxième mandat, j’insufflerai la dynamique nécessaire pour relever les défis devant nous. Nous devons renforcer le service rendu aux adhérents et pérenniser les actions entreprises ces deux dernières années, en insistant sur l’assise de notre groupement en France, en Europe et à l’international pour :

Approfondir le service aux adhérents

  • Jouer notre rôle de facilitateur d’intérêts dans les interactions de nos adhérents avec les institutionnels français : ministère des Armées, ministère de l’Intérieur, ministère de l’Economie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, entre autres.
  • Contribuer à davantage structurer des secteurs d’intérêt vital tels que les activités de simulation, les équipements Nucléaires, Radiologiques, Bactériologiques et Chimiques (NRBC) et le cyberespace.

Affirmer notre ancrage européen et international

  • Conforter notre présence en Europe, en nouant de nouveaux liens et approfondissant les relations existantes avec nos homologues des associations européennes. Le succès des coopérations industrielles entre Etats (Fonds Européen de Défense (FED)) est une condition de notre pérennité, tandis que la part du marché européen grandit, représentant 38% du total de l’export de notre industrie.
  • Poursuivre l’action entreprise sur le grand export, capital pour notre secteur (un tiers de notre chiffre d’affaires total en découle), particulièrement après la pandémie, et faire du GICAT un groupement à l’envergure internationale encore plus affirmée, en pérennisant notre présence sur les salons, notamment au Moyen-Orient et en Asie du Sud-Est. Notre filiale COGES Events est un levier essentiel dans cette démarche.

Relever les défis d’avenir

  • Rappeler l’importance de la visibilité en matière de budget, tant dans l’orientation de la LPM (Loi de Programmation Militaire) que de la LOPMI (Loi d’Orientation et de Programmation du ministère de l’Intérieur). Ces textes doivent répondre à l’immédiateté de certains besoins, sans négliger les investissements nécessaires à plus long
  • Affirmer la légitimité de l’industrie de défense, un des piliers de notre autonomie stratégique, notamment en soulignant sa contribution pour l’économie ainsi que la capacité d’innovation de notre tissu industriel.
  • Traiter dans la durée les sujets transverses comme la transition énergétique, la Responsabilité Sociale et Environnementale (RSE), le financement de l’industrie de Défense et la dimension recrutement et formation des Ressources Humaines (RH).
  • Continuer notre action au sein du Conseil Stratégique de Filière des Industries de Sécurité (CSF-IS) par notre action dans la sécurité des grands évènements, notamment les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 ainsi que dans le secteur des « Territoires de Confiance ».

Les défis sont immenses. Ils sont enthousiasmants et à la portée de notre diversité et de notre singularité. Pour les relever au mieux, nous poursuivrons la réflexion quant à la gouvernance de notre groupement, afin que le GICAT soit toujours en phase avec son écosystème.

Marc Darmon 

Président du GICAT

Marc Darmon,
Directeur général adjoint, Thales
Systèmes d’Information et de Communication Sécurisés

Diplômé de l’école Polytechnique et de Telecom ParisTech, Marc Darmon a mené toute sa carrière dans les secteurs de la technologie, la défense et la sécurité.

Il débute sa carrière dans le groupe Alcatel en 1988, occupant différents postes en ingénierie avant d’être promu directeur de l’activité Réseaux Militaires. Il rejoint le groupe Thales en 1998 en tant que directeur des Réseaux d’Infrastructure, pour occuper ensuite d’autres fonctions opérationnelles importantes.

En 2004, il devient Directeur général des Systèmes Interarmées, une activité regroupant les réseaux de communication et de radio, les systèmes de commandement, le renseignement et la sécurité. En 2006, il est nommé directeur général Thales Communications, puis directeur général adjoint du groupe Thales en charge de la division navale, avant de devenir directeur de l’audit et du contrôle du groupe en 2010.

En 2012, Marc Darmon devient Executive Vice President de Thales en charge de l’activité mondiale des Systèmes d’Information et de Communication Sécurisés, et rejoint le comité exécutif du groupe. A ce titre, il a notamment renforcé le leadership de Thales sur le marché des radiocommunications militaires, et a accéléré son développement dans les plateformes numériques et la cybersécurité.

Influent et actif au sein des filières de l’industrie, Marc Darmon défend leurs intérêts en France et à l’international. Il devient Président du Conseil des Industries de la Confiance et de la Sécurité (CICS) en 2014, avant d’être nommé Président du Comité stratégique de Filière pour les Industries de sécurité en 2017.

Il est élu Président du GICAT (Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres) le 1er juillet 2020 et est réélu le 7 juillet 2022.

X