• fr
0,00(0 items )

No products in the cart.

Défense et sécurité : six start-up rejoignent le programme de soutien Generate du Gicat

07 Mar 2018 Tags: Défense, Generate, GICAT, Securité, Startup

Lancé en mars 2017, Generate, le programme d’accompagnement de start-up françaises de la Défense et de la sécurité lancé par le Gicat (Groupement des industries françaises de Défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres), compte désormais dix-neuf membres. Dans la continuité de la troisième promotion d’octobre 2017 qui a vu Elika Team, Jalgos et Suricog rejoindre le programme (lire notre article ici), six start-up, dont plusieurs officiant dans le domaine de l’embarqué, ont été sélectionnées pour former une 4e promotion. Il s’agit en l’occurrence de Dibotics, Earthcube, Flaminem, Icohup, Lokly et Styckr.

– La vocation de Dibotics, créé en 2015, est de rendre les capteurs laser (lidars) intelligents. A partir de ses algorithmes embarqués à basse consommation, la start-up peut localiser un véhicule de façon précise sans recours au GPS ainsi que reconstruire en 3D et en temps réel l’environnement autour de lui, que cela soit une voiture autonome ou un drone, par exemple. Les algorithmes permettent également la compréhension sémantique du modèle 3D, dont la détection et le suivi d’objets et la classification automatique.

– Earthcube, créé en 2016, offre des solutions de surveillance de sites d’intérêts reposant sur l’imagerie satellitaire. Grâce à des algorithmes d’intelligence artificielle, la start-up peut suivre l’activité de très nombreuses zones du globe et fournir des indicateurs d’activité pertinents pour ses clients. Le premier service fournit par Earthcube vise le suivi et la sécurité d’infrastructures étendues, comme les pipelines.

– Flaminem, créé en 2013, propose une solution d’intelligence augmentée pour l’investigation et l’analyse, grâce à une technologie de fusion de données hétérogènes reposant sur le Big Data et l’intelligence artificielle. Dans la Défense et la sécurité, ce logiciel peut permettre d’apporter rapidement une information fiable en soutien aux forces armées et forces de sécurité.

– Icohup, créé en 2016, a développé un capteur de radioactivité dix fois plus sensible que les compteurs Geiger ou radiamètres standard. Outre le comptage et la dosimétrie, ce capteur fournit des informations spectrométriques. Connecté à un smartphone, à un drone… il transmet en temps réel ses données sur une plate-forme réservée à cet effet (cartographie, alertes,…). Objectif : renforcer la sécurité des personnes à l’aide d’un outil performant, simple d’utilisation à un prix compétitif.

– Lokly, créé en 2015, a développé une clé USB sécurisée permettant de transporter et partager des données sensibles. L’accès à son contenu nécessite la proximité et l’autorisation de son propriétaire via un smartphone. Lokly alerte l’utilisateur et se verrouille automatiquement en cas d’oubli et peut même permettre l’échange de fichiers de clé à clé sans PC tout en bloquant les attaques matérielles.

– Styckr, créé en 2017, propose une solution de gestion d’actifs utilisant un système actif embarqué sur les produits pour le suivi, l’inventaire, la sécurisation et le zonage de ces produits tout au long de leur cycle de vie. La start-up utilise les données remontées pour optimiser la supply chain et fournir des outils d’informatique décisionnelle.

Pour ces start-up qui ignorent parfois qu’elles sont à l’origine de technologies pouvant être mises en œuvre dans le monde de la Défense et de la sécurité, rejoindre Generate permet d’accéder à la connaissance globale des mécanismes et acteurs du secteur, de participer à des rencontres avec les acteurs de la Défense et de la sécurité (forces de sécurité, forces armées, DGA, centres de recherche…) et d’entrer en relation avec des industriels membres du Gicat qui souhaitent coopérer dans une démarche d’innovation ouverte.

SOURCE

X