Discours de Marc Darmon, Président du GICAT, à l’occasion de la cérémonie des vœux 2023 du GICAT
23 Jan 2023

Discours de Marc Darmon, Président du GICAT, à l’occasion de la cérémonie des vœux 2023 du GICAT

Paris, le 23 janvier 2023 – A l’occasion de la cérémonie des vœux du GICAT (Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres), qui s’est tenue jeudi 18 janvier, à Paris, Marc Darmon a centré son intervention autour de 3 idées fortes que sont le résilience, le lucidité et l’action collective nécessaires pour relever les défis qui nous attendent. L’intégralité de son discours est à retrouver ci-dessous.

“Si les vœux sont l’occasion de tirer un bilan de l’année passée et de se tourner vers l’avenir, la particularité de la situation présente nous oblige, les industriels que nous sommes, à prendre toute la mesure de la responsabilité qui est la nôtre. L’engagement de tous nos collaborateurs et de nos dirigeants vis-à-vis des enjeux à courts termes et moyen termes le prouve. Notre Base Industrielle et Technologique de Défense est l’héritage des investissements passés de l’Etat et des industriels, et d’une politique assumée et efficace. Nous devons ensemble continuer à l’adapter et la moderniser. Le haut niveau de compétences de nos Armées et notre savoir-faire technologique sont reconnus par nos alliés et par la Nation. Les industriels sont engagés pour que l’adaptation de notre outil de défense aux enjeux du moment soit rapide et performante.

Je souhaite donc cette année concentrer mon intervention sur trois idées fortes qui, selon moi, sont les ingrédients qui forgeront notre réussite industrielle :

  • La résilience, au regard des crises passées et des défis actuels ;
  • La lucidité, pour s’adapter aux nouvelles menaces et réagir aux besoins qu’elles impliquent ;
  • L’implication du collectif dans les défis immédiats et de plus long terme.

Résilience et besoin de souveraineté : tirer les leçons industrielles des crises passées pour préparer l’avenir

Tout d’abord, la résilience et le besoin de souveraineté. Il s’agit de tirer les leçons industrielles des crises passées pour préparer l’avenir. Je le sais, le mot « résilience » est régulièrement utilisé. J’aimerais donc le préciser : c’est la « Capacité d’un écosystème, à se rétablir après une perturbation extérieure ». Et les perturbations qui touchent notre filière industrielle sont nombreuses !

Récemment, nous avons été frappés durement par la crise du Covid-19. Les relations étroites entre l’Etat et l’industrie ont permis de résoudre les difficultés conjoncturelles, de soutenir la supply chain et le tissu des PME sous-traitantes et fournisseuses. Puis le retour d’une forte inflation, de tensions sur les matières premières et les difficultés de recrutement se sont ajoutés, de même que les obstacles à l’exportation pourtant indispensable à notre modèle économique et notre compétitivité, du fait des restrictions de déplacement pendant plus de deux ans. San oublier les problèmes de financement de nos PME. Les effets de la guerre en Ukraine ont naturellement amplifié ces différentes difficultés.

La visibilité, permise ces dernières années par la Loi de Programmation Militaire 2019-2025, une LPM de croissance, et son respect, a été essentielle pour les industriels afin d’anticiper les besoins de nos forces armées et de nos partenaires à l’export. La prochaine Loi de Programmation Militaire (2024-2030) fait de 2023 une année particulière :

  • Le cadre budgétaire incontestablement encore plus favorable permettra de gérer les impératifs d’aujourd’hui tout en anticipant les priorités de demain.
  • Les orientations et les choix faits engageront la Nation pour des décennies.
  • In fine, les augmentations de quantités doivent amener des économies d’échelles pour les équipements.

La lucidité : savoir anticiper les besoins futurs

Alors que nous faisons face au retour d’une forte inflation, à des coûts énergétiques qui explosent, en particulier pour les petites structures, et à des problèmes d’approvisionnements, « l’optimisme de la volonté » pour paraphraser Gramsci, doit nous motiver. Pour autant, si la résilience est une réaction immédiate, elle nécessite de la préparation et donc de la lucidité quant aux défis devant nous : « le pessimisme de la raison » pour finir de paraphraser Gramsci.

Le monde change et il nous faut tirer les leçons de ce qui se passe autour de nous et prendre en considération :

  • Les menaces hybrides sur nos forces, nos intérêts politiques, sociaux ou encore stratégiques ;
  • La guerre en Ukraine, avec des formes de conflit inattendues dont il faut tirer des enseignements ;
  • La compétition stratégique dans la région Indopacifique où la dimension terrestre est probablement sous-évaluée ;
  • La situation au Sahel à la suite de la réarticulation de la présence française ;
  • Les conflits périphériques comme la guerre entre l’Azerbaïdjan et l’Arménie ;
  • La lutte contre le terrorisme.

La lucidité, c’est aussi porter une attention aux défis du cyberespace et du renseignement. Le GICAT a pris dès la fin de l’année 2017 ce virage en créant le cluster Data Intelligence pour développer des projets communs à l’écosystème industriel du renseignement et de la data. En 2022, nous avons également lancé une « Commission Cyberespace et Numérique » pour répondre plus précisément aux besoins des opérationnels dans ce nouveau champ de conflictualité qu’est le cyberespace.

La lucidité, enfin, c’est voir le défi de la responsabilité sociale et environnementale des entreprises. Face au défi du changement climatique, nos entreprises sont pleinement investies dans la réduction de nos émissions de gaz à effet de serre. La commission « Energie opérationnelle » du GICAT est un des acteurs de ce changement, en lien avec les opérationnels de nos armées et la DGA. De plus, en matière de gestion de crise, le COGES et le GICAT ont développé le démonstrateur HELPED et fédèrent une nouvelle filière industrielle pour répondre aux besoins de sécurité civile. Enfin, face aux enjeux sociétaux, le GICAT s’engage en faveur des blessés de guerre et de la reconstruction par le sport, et pour la féminisation des postes dans l’industrie de défense.

Quels que soient les défis, tous nos succès passent par l’engagement collectif.

Pour une action collective

Pour preuve, dans le cadre d’un besoin de performance économique, l’industrie met son agilité technologique au service de solutions concrètes.

Sur le pan de la défense, l’exemple le plus éloquent est SCORPION, programme visionnaire et audacieux qui témoigne d’une réalité opérationnelle et part des besoins concrets de nos forces. De même, les travaux sur l’économie de guerre sont la dernière illustration de notre méthodologie collective. Depuis le mois de septembre et à la suite de l’annonce du Président de la République sur « l’économie de guerre » à Eurosatory, les opérationnels, la DGA et le CIDEF participent à différents groupes de travail pour accélérer ensemble les procédures et simplifier la production et la livraison de matériels ; une réponse au défi du passage à l’échelle. En parallèle, ces groupes de travail s’attachent à identifier les moyens de recruter et de fidéliser notre ressource humaine.

L’action collective est aussi un vecteur pour l’export. L’édition 2022 d’Eurosatory, de retour après quatre ans et inauguré pour la première fois par le Président de la République, illustre le succès et l’expertise de l’industrie française. L’événement a rassemblé 1800 exposants en provenance de 65 pays, dont 70% de l’Union européenne et 80% de l’OTAN. 250 délégations officielles de plus de 90 pays ont visité le salon. Les équipes du GICAT et du COGES sont d’ores-et-déjà mobilisées pour la prochaine édition : 2023, c’est aussi la préparation d’Eurosatory 2024 !

La présence internationale du GICAT est toujours aussi importante. Du salon IDEX aux Emirats en février à ExpoDefensa, l’« Eurosatory sud-américain » en Colombie en décembre, en passant par une présence accentuée lors des salons européens, le groupement fédèrera cette année pas moins de 11 pavillons France.

L’action collective, c’est aussi celle en coopération avec nos alliés, dont l’exemple emblématique est le programme franco-belge CaMo. Nos deux pays pourront bientôt connecter leurs véhicules, leurs interfaces de décision et leurs combattants et contribuer, de cette manière, au renforcement de la défense européenne.

Il faudra poursuivre le travail sur les difficultés de financement, de nos entreprises dans le domaine bancaire et assurantiel. Des start-up, PME et ETI continuent de faire face à des refus au seul titre qu’elles œuvrent dans la défense, une situation évidemment incohérente et inacceptable. Je salue le travail en cours des acteurs et notamment des groupes bancaires et assurantiels pour faire évoluer les choses, mais il faut aller plus loin, là aussi collectivement. Il en va de la pérennité de notre écosystème, qui contribue à la paix et à la sécurité internationale.

Cette même volonté de co-construction anime l’écosystème de la sécurité. Le GICAT reste très actif sur divers chantiers structurant pour le secteur et c’est en tant que Président du groupement que je préside le Conseil stratégique de filière Industries de sécurité (CSF-IS). La récente adoption de la première Loi d’orientation et de programmation du ministère de l’Intérieur (LOPMI) prévoit une enveloppe de 15 milliards d’euros d’ici 2027 et s’annonce prometteuse concernant deux sujets majeurs pour le GICAT :

  • Les territoires de confiance, concrétisés par un travail commun avec nos partenaires institutionnels et les collectivités territoriales (Dijon, Saint Quentin en Yvelines, la Région Bretagne, Lille Métropole, Nice, Angers, etc.) qui permettent l’organisation de colloques et de nombreux rendez-vous politiques.
  • La sécurité des grands événements, largement guidée par la tenue des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024. Notre industrie s’est très tôt structurée et travaille désormais main dans la main avec le ministère de l’Intérieur autour des 190 expérimentations impliquant 70 entreprises françaises et qui doivent garantir le bon déroulement des évènements (contrôle d’accès, sureté, cyber, etc.).

Enfin, il est indispensable de préparer dès à présent le nouveau contrat de filière qui va lier notre industrie à l’Etat pour les 3 ans à venir.

L’année 2023 sera donc elle des choix technologiques. Dans ce cadre nous attendons de la puissance publique ses commandes dans un temps contraint auprès de l’industrie française et de nos adhérents.

Pour conclure, je souhaite insister sur l’esprit de responsabilité qui guide nos entreprises de défense et de sécurité dans un contexte difficile. A ces entreprises qui constituent le GICAT, je souhaiterais exprimer à nouveau ma fierté personnelle de les représenter au quotidien.

Je souhaite enfin remercier et saluer la délégation du GICAT et les équipes du COGES. Ils offrent quotidiennement des services à nos entreprises et assurent le lien avec vous. J’ai pleine confiance en eux pour réussir cette année 2023.

Mesdames, Messieurs, au nom du GICAT, je vous présente mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année.”

Contact presse :

Delphine Sampic-Berger, Directrice Communication et événementiel du GICAT
Delphine.sampic@gicat.fr

23 janvier 2023
Discours de Marc Darmon, Président du GICAT, à l’occasion de la cérémonie des vœux 2023 du GICAT

Paris, le 23 janvier 2023 – A l’occasion de la cérémonie des vœux du GICAT (Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres), qui s’est tenue jeudi 18 janvier, à Paris, Marc Darmon a centré son intervention autour de 3 idées fortes que sont le résilience, le lucidité et l’action collective […]

12 janvier 2023
L’accélérateur Generate du GICAT conclut un partenariat avec Défense Angels

Paris, le 11 janvier 2023 – GENERATE, l’accélérateur d’innovation du GICAT (Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres) et Défense Angels, réseau d’investisseurs privés dédié au financement d’entreprises de défense et de sécurité françaises, ont conclu un partenariat visant à mettre en commun leurs connaissances, coordonner leur action pour aider […]

5 décembre 2022
Création d’une neuvième commission du GICAT dédiée au domaine du cyber espace

Paris, le 2 décembre 2022 – Le GICAT (Groupement des industries françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres) lance sa nouvelle commission « numérique – cyber espace ». Il s’agit de la neuvième commission active du groupement réunissant des représentants des sociétés membres qui contribueront à nourrir la réflexion relative à ce secteur […]

30 novembre 2022
L’optimisation énergétique des véhicules militaires, premier projet lancé

Direction : Terre / Publié le : 25/11/2022 Le 18 novembre 2022, le premier projet mené au sein du pôle d’innovation GAI4A sur l’optimisation énergétique des véhicules militaires a été lancé. Arquus et le laboratoire IBISC ont décidé d’allier leur expertise pour développer des technologies d’optimisation énergétique sur les véhicules de l’armée de Terre. La […]

29 novembre 2022
OPPSCIENCE rejoint le Data Intelligence Cluster du GICAT

Paris, le 29 novembre 2022 – Après avoir intégré le Pôle d’Intelligence Cyber, OPPSCIENCE a été admise dans le Data Intelligence Cluster du GICAT en tant que solution souveraine dans le domaine de l’IAM (Intelligence Analysis Management). L’IAM vise à converger des sources de données hétérogènes, à faciliter l’interopérabilité entre les technologies de traitement de […]

15 novembre 2022
Olivier Dellenbach, Fondateur et CEO de ChapsVision, est élu Président du Cluster Data Intelligence du GICAT.

Paris, le 15 novembre 2022 – Olivier Dellenbach, Fondateur et CEO de ChapsVision, éditeur de référence de solutions Big Data d’investigation, attaché à la souveraineté de la donnée pour les secteurs B2B et B2G, est nommé Président du Cluster Data Intelligence du GICAT avec la volonté de développer l’influence et l’impact du Cluster et contribuer […]

NUMALIS rejoint le cluster Data Intelligence du GICAT.

Paris, le 15 novembre 2022 – La société Numalis a été admise dans le Cluster Data Intelligence du GICAT visant à étoffer l’offre de solutions souveraines en traitement de données massives à destination des États et des opérateurs d’importance vitale. Pour Arnault IOUALALEN, PDG de Numalis, c’est une étape supplémentaire dans l’implication de son entreprise […]

24 octobre 2022
Le GICAT accueille 12 nouveaux adhérents

Paris, le 5 octobre 2022 – Le Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT) est fier de compter 12 nouveaux membres parmi ses adhérents. Energie mobile, électronique de puissance, transport, usinage de pièces mécaniques… à l’occasion de son bureau exécutif, le GICAT qui rassemble déjà plus de 385 industriels, […]

20 octobre 2022
Point d’étape sur le programme d’expérimentations lancé dans le cadre de la sécurisation des Grands Evénements et des JOP2024

Paris, le 20 octobre 2022 – Le Comité Stratégique de Filière « industries de sécurité » présente un point d’étape sur son programme d’expérimentations lancé dans le cadre de la sécurisation des Grands Evénements et JOP2024, porté par le GICAT (Groupement des Industries françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres) et l’ACN (Alliance […]

14 octobre 2022
ChapsVision rejoint le Cluster Data Intelligence du GICAT

Paris, le 14 octobre 2022 – Ce nouveau venu au sein du Cluster Data Intelligence, acteur incontournable des solutions souveraines de traitement de données massives, témoigne de la vitalité du GICAT pour enrichir son offre à destination des États et des opérateurs d’importance vitale. À propos de CHAPSVISION Créée en 2019, ChapsVision permet aux secteurs B2B […]

23 janvier 2023
Fusion des sociétés Agueris et John Cockerill Defense France au 1er janvier 2023

Le 18 janvier 2023 – Cette fusion confirme l’ambition de John Cockerill Defense France d’être un acteur reconnu au service des Forces Terrestres françaises et belges notamment sur le programme SCORPION-CaMo en confortant son engagement au sein de la Base Industrielle et Technologique de Défense Française. Cette opération vise également à renforcer la position de […]

Le groupement français regroupant NSE, Safran Electronics & Defense, SOFEMA et THALES remporte le marché MERCURE du Ministère des Armées

Nizerolles, le 19 janvier 2023 – Le groupe NSE, spécialiste dans la conception, la fabrication et la maintenance d’équipements électroniques de haute technologie plus particulièrement destinés à la Défense, l’aéronautique civile, l’informatique, le médical et le ferroviaire, annonce que le GME (Groupement Momentané d’Entreprises) coordonné par NSE, qui regroupe Safran Electronics & Defense, SOFEMA et […]

12 janvier 2023
Cybersécurité 2023 : les 5 prédictions de Gatewatcher

Paris, le 10 janvier 2022 – Gatewatcher, leader technologique dans la détection en temps réel des cybermenaces, partage ses prédictions en matière de cybersécurité pour l’année 2023. 1 – Les ransomwares seront plus furtifs dans leur moyen d’agir Depuis de nombreuses années, on assiste à une explosion des rançongiciels qui constituent un véritable fléau informatique. […]

2 janvier 2023
113 GRIFFON et 18 JAGUAR : Nexter, Arquus et Thales ont tenu leurs objectifs de livraisons pour 2022

Versailles, le 22 décembre 2022 – Le groupement momentané d’entreprises (GME) engin blindé multi rôles (EBMR), composé de Nexter, Thales et Arquus, a livré 113 véhicules GRIFFON et 18 véhicules JAGUAR à la Direction générale de l’armement (DGA) cette année. Le GME EBMR atteint ainsi son objectif de livraisons pour l’année 2022. En 2022 la […]

13 décembre 2022
Gatewatcher et Itancia signent un accord de distribution pour l’Afrique de l’Ouest

Paris, le 15 novembre 2022 – Gatewatcher, leader technologique dans le domaine de la détection des cybermenaces, et Itancia Technology, activité de distribution du groupe Itancia, annoncent la signature d’un accord de distribution pour l’Afrique de l’Ouest. En effet, avec le développement du numérique dans la région, celle-ci est de plus en plus confrontée aux […]

25 novembre 2022
Innovation : signature du premier projet de GAI4A sur l’optimisation énergétique des véhicules militaires

Paris, le 24 novembre 2022 – Le 18 novembre 2022 à Balard (Paris), le pôle d’innovation du Groupement académies, industries, ingénieurs d’Ile-de-France pour l’innovation au profit de l’armée de Terre (GAI4A) a réuni l’entreprise Arquus, le laboratoire de recherche IBISC de l’université d’Evry/Paris-Saclay et le groupement innovation de la Section technique de l’armée de Terre […]

15 novembre 2022
NUMALIS rejoint le cluster Data Intelligence du GICAT.

Paris, le 15 novembre 2022 – La société Numalis a été admise dans le Cluster Data Intelligence du GICAT visant à étoffer l’offre de solutions souveraines en traitement de données massives à destination des États et des opérateurs d’importance vitale. Pour Arnault IOUALALEN, PDG de Numalis, c’est une étape supplémentaire dans l’implication de son entreprise […]

25 octobre 2022
Le site Arquus de Saint-Nazaire produit le 4 000e véhicule du programme VT4

Paris, le 25 octobre 2022 – Le 15 septembre 2022, le site Arquus de Saint Nazaire a produit son 4 000ème VT4. Ce cap franchi dans la production du VT4 signe un nouveau succès industriel pour le site sur ce programme du ministère des Armées. Avec ce 4 000ème véhicule, ce sont aujourd’hui plus de […]

20 octobre 2022
Sillinger au salon Euronaval 2022

Une édition 2022 synonyme d’anniversaire pour Sillinger qui fête cette année ses 60 ans d’existence, 60 ans d’expérience au service des Forces de Défense et de Sécurité, 60 ans de savoir-faire et de fabrication française, 60 ans d’innovation au service de la performance à découvrir hall 2B stand H25. – LE 950 RAFALE CABINE Les […]

18 octobre 2022
Salon EURONAVAL 2022 : EXAVISION dévoile sa nouvelle solution optronique SEAMOS-MR-5K pour applications navales

Paris, le 17 octobre 2022 – EXAVISION, marque du leader mondial des services multi-techniques Equans, a choisi l’événement international EURONAVAL pour exposer, pour la première fois, sa nouvelle solution optronique gyrostabilisée SEAMOS-MR-5K. – EURONAVAL, rendez-vous de référence du naval de défense et de la sécurité-sûreté maritime, se tiendra à Paris-Le Bourget du 18 au 21 […]

X