Thales va livrer un centre de renseignement d’origine image aux forces armées suisses

11 Avr 2019 Tags: Image, Renseignement, Suisse, Thales

Avec des volumes d’informations toujours plus importants en raison d’une « inflation » de capteurs, l’enjeu est de pouvoir repérer les renseignements les plus pertinents afin de les exploiter et de caractériser une menace éventuelle. D’où l’intérêt du Système d’aide à l’interprétation multi capteurs [SAIM/MINDS] développé par Thales.

Et cette solution, a annoncé l’électronicien français, a été retenue par Armasuisse. Un contrat, dont le montant n’a pas été précisé, a été signé en mars dernier.

« Dès début 2020, Thales fournira à Armasuisse des éléments d’un centre de renseignement d’origine image [ROIM] […]. La plate-forme élaborée autour du système du système MINDS/SAIM permettra la collecte, l’analyse et l’exploitation de l’ensemble des données images utilisées par les autorités suisses », a indiqué l’industriel.

Le système SAIM/MINDS peut être utilisé tant au niveau stratégique que tactique. Il permet de traiter numériquement, en temps réel, des flux de données brutes collectées par plusieurs types de capteurs (IR, optroniques, satellites, radar, etc).

Selon les explications données par Thales, cette plate-forme, intégrée au sein des « infrastructures existantes », facilitera la « virtualisation complète du système » et ses capacités, qui reposeront notamment sur l’intelligence artificielle, permettront de « décupler l’exploitation des données images et de diffuser le renseignement le plus pertinent en appui à la prise de décision militaire. »

« La plateforme MINDS/SAIM est apte à équiper l’ensemble des forces armées impliquées dans le renseignement d’origine image : ce nouveau succès à l’export confirme son positionnement comme choix de référence », s’est félicité Gérard Herby, le directeur de la « Business Line Systèmes de Protection » de Thales.

Source : Opex360

X