Bruno Even : « L’hélicoptère léger interarmé sécurise 2.000 emplois chez Airbus Helicopters »
27 Mai 2019

Bruno Even : « L’hélicoptère léger interarmé sécurise 2.000 emplois chez Airbus Helicopters »

Le président d’Airbus Helicopters souligne l’importance, pour l’avenir de l’entreprise, de sécuriser le programme du nouvel hélicoptère interarmées léger et explique pourquoi c’est important pour Airbus d’accélérer le programme. Il évoque un potentiel à l’exportation de 400 appareils.

De Safran à Airbus Helicopters, quelles sont vos premières impressions ?

C’est évidemment un changement dans la continuité, puisque je connais bien le marché des hélicoptères. Mais c’est très stimulant de faire partie de  la nouvelle équipe de management d’Airbus . Notre industrie est à un tournant en termes de compétitivité, de qualité, de diversité. La nouvelle ligne d’assemblage de notre nouvel hélicoptère H160 représente par exemple une division par deux de la durée du cycle de production par rapport à la production actuelle.

Les commandes militaires ont regarni votre carnet de commandes en 2018, est-ce une tendance de fond ?

En 2018, c’est vrai, nous avons obtenu un très bon niveau de prises de commandes de 413 appareils, grâce à  quelques contrats militaires significatifs , ce qui nous a permis de rentrer plus de commandes que nos livraisons. La tendance devrait se confirmer cette année, mais sur un marché cyclique, l’idée pour Airbus Helicopters est de maintenir quatre sources de diversification pour résister aux à coups conjoncturels : faire des hélicoptères à double usage civil et militaire, équilibrer les activités de ventes et de services, être présent sur tous les continents et avoir la gamme d’appareils la plus large de tous les hélicoptéristes.PUBLICITÉ

Une compétition importante se joue en ce moment aux Etats-Unis. Avez-vous une chance de la gagner dans un contexte de protectionnisme grimpant ?

Nous avons répondu à un appel d’offres de l’US Navy pour une centaine d’hélicoptères d’entraînement, sur la base de nos H135, qui ont déjà été retenus par les forces allemandes, japonaises, britanniques et australiennes pour former leurs pilotes. Notre offre est crédible, d’autant que nous avons une usine d’assemblage aux Etats-Unis à Columbus dans le Mississipi. Elle a déjà produit plus de 450 hélicoptères Lakota de type H145 à l’US Army, un programme qui se déroule sans accroc. Donc nous pensons avoir nos chances. Cette compétition majeure doit se dénouer avant la fin de l’année.

D’autres campagnes pourraient déboucher en 2019, par exemple en Indonésie qui s’apprête à commander une deuxième tranche pour des H225M (Caracal). La Roumanie a aussi besoin de renouveler sa flotte mais le dossier est soumis à de fortes pressions des Etats-Unis. D’ores et déjà, nous avons obtenu la confirmation en début d’année par l’Espagne de sa commande de 23 NH90 et par la Hongrie de 16 H225M.

La  , qui exige une remise à plat des procédures d’entretien. Où en est-on ?

Nous travaillons de manière continue sur l’amélioration de la performance des appareils et sur l’optimisation des activités de maintenance. Par exemple, le NH90 Caïman n’a plus besoin d’une visite toutes les 600 heures mais seulement toutes les 900 heures de vol, ce qui améliore considérablement leur disponibilité.

Les forces armées et les industriels s’accordent sur le besoin de réintroduire une responsabilité d’intégrateur face à la trop grande dilution des responsabilités. L’exemple souvent cité est celui de l’hélicoptère Tigre qui a 40 contrats d’entretien avec des acteurs différents. Nous plaidons pour des contrats verticaux de soutien, qui englobent les réparations, les grandes visites et la mise à disposition des pièces. Nous espérons bientôt contractualiser deux contrats de ce type, pour le soutien du Tigre et des Superpuma de l’armée française (Cougar/Caracal). Il s’agit de fixer des objectifs clairs et d’engager l’industrie sur des prix fermes. C’est possible puisque nous le faisons dans le civil et dans le militaire en Australie pour garantir la disponibilité du Tigre ou aux Etats-Unis pour les Lakota de l’US Army.

Quelles sont les priorités d’Airbus Helicopters cette année ?

Obtenir la certification du H160 d’ici la fin de l’année pour des premières livraisons en 2020. Nous avons eu nos 15 premières commandes en 2018 et en attendons autant cette année en vue d’une montée en cadence progressive. Mais nous aimerions aussi raccourcir le calendrier prévu pour le développement de sa version militaire sur laquelle nous travaillons depuis deux ans au titre d’une étude de levée de risques avec les Armées et la Direction générale de l’armement. Nous pensons que le calendrier peut être optimisé de deux ans, c’est l’objet de la visite et des annonces de Florence Parly lundi. Avec un contrat de développement en 2021, les livraisons qui démarreraient en 2026 au lieu de 2028 comme actuellement prévu dans la Loi de programmation militaire.

Pourquoi un tel empressement ?

Nous pensons que le futur hélicoptère interarmées léger (HIL) répond à un réel besoin des forces et qu’en accélérant la livraison de cet appareil destiné à remplacer cinq modèles différents, chacun sera gagnant. Les Armées d’un côté, avec un appareil plus rapide, polyvalent, furtif et moins cher à entretenir et nous de l’autre, en nous permettant d’attaquer le marché export avec la force de la référence « armée française ». Selon nous, le besoin estimé pour un tel type d’appareil entre 2025 et 2030 serait de 400 hélicoptères en version militaire et autant en version civile.

C’est un gros enjeu pour sécuriser notre activité industrielle dans les prochaines années. Rappelons qu’Airbus a consacré plus d’un milliard d’euros d’investissements sur l’hélicoptère H160. Le programme HIL, c’est 2.000 emplois sécurisés chez Airbus Helicopters, essentiellement à Marignane. 80 % des fournisseurs du H160 sont installés en France, principalement en région Sud, avec environ 70 % de la valeur ajoutée du H160.

Votre programme est 100 % français, n’est ce pas anachronique à l’heure de la coopération européenne ?

Ce n’est effectivement pas la coopération européenne qui répond aux enjeux de volume et permet d’amortir l’investissement dans ce nouveau programme militaire d’HIL. C’est la dualité civile et militaire et donc le partage de l’investissement entre l’industriel et l’Etat, avec à terme un investissement équilibré entre les deux parties. Evidemment, on souhaite aussi exporter le HIL vers d’autres pays européens.

La coopération reste cependant dans notre ADN, par exemple avec la modernisation à mi-vie de l’hélicoptère de combat Tigre, qui sera menée avec l’Allemagne et l’Espagne, ou bien encore avec le NH90 européen, qui bénéficiera d’une nouvelle version pour les Forces spéciales. La loi de programmation militaire prévoit aussi la mise au point pour la Marine d’un drone à voilure tournante, le drone VSR700.

Source : Les Echos

11 octobre 2021
Le GICAT partenaire du Forum Entreprise Défense (FED)

Paris, le 11 octobre 2021. Du 13 au 14 octobre 2021 se tiendra la dix-septième édition du FED, à Versailles-Satory. Organisé conjointement par la Structure intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels terrestres (SIMMT), le Groupement des industries Françaises de défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT) et la Chambre de Commerce et d’Industrie […]

25 janvier 2021
Discours des vœux du Président du GICAT

Paris – le 25 janvier 2021 – Le 20 janvier dernier, Marc Darmon adressait ses vœux aux adhérents du groupement. L’occasion de faire le point sur une année 2020 difficile et d’ouvrir de nouvelles perspectives pour 2021. Ci-dessous l’intégralité de son discours. « 2020 a été une année de crise sanitaire et économique majeure, une année […]

18 janvier 2021
Marc Darmon, Président du GICAT, répond à la Revue de la Gendarmerie Royale Marocaine

ANALYSE DE L’EXPERT : M.MARC DARMON Directeur général adjoint du Groupe Thales* Président du Groupement des industries Françaises de défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT) Aujourd’hui, nous assistons à une technologisation fulgurante du domaine de la sécurité. Pourriez-vous, Monsieur, nous en parler davantage et nous pré- senter les liens existant entre la technologie […]

11 janvier 2021
Travaux du groupe de travail Munitions REACH du GICAT

Le groupe de travail Munitions REACH du GICAT piloté par Mme Joëlle Pinchot (Etienne LACROIX) réunit des experts des sociétés LACROIX, MBDA-FRANCE, NEXTER-MUNITIONS, ARIANE GROUP, DAVEY BICKFORD, THALES LAS France, AIRBUS Defence & Space et JUNGHANS-T2M. Il a rédigé une quatrième version du guide professionnel relatif à la détermination du statut des munitions et composants […]

20 octobre 2020
Generate logo 1700x450 CANVA
Decouvrez la 9e promotion de Generate

Après sélection d’un jury présidé par Luc Renouil, président de la commission R&TI, le GICAT a le plaisir de vous présenter la neuvième promotion de start-up qui nous rejoignent en octobre 2020 : ADAGOS développe NeurEco, une IA parcimonieuse qui repose sur un nombre réduit de connexions neuronales. Elle permet de réduire le volume de données d’apprentissage et […]

24 septembre 2020
Cérémonie de signature de la charte de partenariat du MCO terrestre et lancement du FED 2021

Cérémonie de signature de la charte de partenariat du Maintien en Condition Opérationnelle (MCO) terrestre et lancement du Forum Entreprises Défense (FED) 2021 Paris – Le jeudi 24 septembre 2020 – Quinze adhérents du GICAT* (Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres) ont répondu à l’invitation du Président du GICAT, […]

4 septembre 2020
Le GICAT accueille son nouveau délégué général adjoint aux questions de Défense

Paris, le 4er septembre 2020 – La délégation du GICAT (Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres) compte un nouveau membre en la personne de Thierry PUIG, nommé délégué adjoint Défense. Diplômé de I ‘Ecole nationale supérieure des ingénieurs des études et techniques d’armement (1980-1984), Thierry PUIG effectue sa formation […]

30 avril 2020
Le GICAT renouvelle ses postes en alternance pour l’année 2020/2021 !

Trois offres sont disponibles sur notre site internet et ce jusqu’au 4 juin prochain. Vous trouverez toutes les informations en cliquant sur les liens suivants : – Chargé(e) de communication et d’affaires publiques : https://www.gicat.com/job/chargee-de-communication-et-daffaires-publiques-3/ – Chargé(e) de mission « Défense et Innovation » : https://www.gicat.com/job/chargee-de-mission-defense-et-innovation/ – Chargé(e) de mission « Sécurité » & Services […]

26 mars 2020
EUROSATORY 2020 est annulé

La situation sanitaire due au Covid-19 se dégrade de jour en jour en France et s’est étendue au monde entier. Les conditions de préparation et de déroulement du salon qui préserveraient la santé et la sécurité des quelques 100 000 participants attendus, visiteurs, exposants et organisateurs, ne sont pas réunies. Nombre d’exposants internationaux et français […]

19 mars 2020
Gérald Darmanin, Ministre de l’Action et des Comptes publics répond à vos questions

Jeudi 19 mars, à partir de 13 heures Gérald Darmanin, Ministre de l’Action et des Comptes publics, répondra aux questions sur les moyens mis en place pour soutenir l’économie, ainsi que sur les différents dispositifs d’aide et d’accompagnement des entreprises et de leurs salariés. Il sera accompagné de Jérôme Fournel, Directeur Général des Finances Publiques […]

20 octobre 2021
Ineo Defense se renforce dans les technologies d’optronique en milieux contraints avec l’acquisition d’EXAVISION

Depuis sa création en 1990, EXAVISION a développé une expertise en solutions optroniques adaptées aux terrains difficiles. Ses équipements et systèmes alliant optique et électronique sont utilisés par la Marine, à bord des véhicules blindés des forces terrestres, mais aussi au cœur des réacteurs EPR ou encore dans des lignes de production industrielles. Pour Ineo […]

19 octobre 2021
MARCK & BALSAN AU SALON MILIPOL 2021

Protection – Uniforme – Matériel : nos 3 grandes expertises produits à découvrir stand 5N180. PROTECTION Des tenues et équipements de protection spécifiquement adaptés aux conditions climatiques et différentes missions des forces de sécurité et de défense. Parmi les innovations de cette édition : Le nouveau blouson de maintien de l’ordre développé pour la CRS8 et spécialement […]

15 octobre 2021
ARQUUS présente ses solutions de soutien et de logistique au Forum Entreprise Défense à Satory

Partenaire majeur du Maintien en Condition Opérationnelle (MCO) terrestre, Arquus présente ses solutions au Forum Entreprise Défense (FED) à Satory, les 13 et 14 octobre. Le MCO est au coeur des problématiques actuelles des armées, avec des rythmes opérationnels toujours plus élevés, des conditions toujours plus difficiles. Ces contraintes viennent peser sur des parcs extrêmement […]

6 octobre 2021
Coopération entre Saab et Solarmtex

Saab Barracuda AB et Solarmtex S.A.S, situé à Vierzon en France ont signé un accord de coopération par lequel Solarmtex devient le partenaire pour les produits de camouflage de Saab Barracuda en France. « La situation stratégique en Europe évolue vers un niveau de menace plus élevé. De fait, les besoins des forces armées en […]

17 mars 2021
Centigon France confirme une nouvelle commande du ministère de la Défense irlandais pour des missions de maintien de la paix pour les Nations unies.

– Les véhicules blindés FORTRESS 200 ont été développés par la PME française spécialisée dans les véhicules blindés sur-mesure, en partenariat avec le ministère irlandais de la Défense. – Ces 28 SUV protégés assureront une protection essentielle des forces pour le personnel servant à l’étranger. Lamballe, lundi 15 mars 2021 – Centigon France est fière […]

8 mars 2021
Factem lance son nouveau produit : le haut-parleur PVA 100

Bayeux, le 04 mars 2021 – FACTEM présente le PVA 100, le seul haut-parleur compact muni d’un micro avec traitement anti-larsen qui permet d’amplifier la voix. Plus besoin de forcer sur la voix pour être compris de son auditoire, en particulier lorsqu’on porte un masque dans le contexte sanitaire actuel.  FACTEM est une PME française spécialisée dans […]

23 février 2021
Arquus lance la Business Unit Hornet pour proposer sa gamme de tourelleaux télé-opérés à l’international

Ce lundi 22 février, Arquus a officiellement lancé sur le salon IDEX une nouvelle Business Unit dédiée à la promotion et à la commercialisation de sa gamme de tourelleaux télé-opérés : la Business Unit Hornet. Dévoilée pour la toute première fois à l’IDEX 2021, la Business Unit Hornet est construite sur des décennies de conception […]

15 février 2021
Ouvry participates in IDEX exhibition with its CBRN Combat suit model EPIFOS, used by French Army.

(United Arab Emirates, February 21 to 25, 2021 – Stand 07-B44) A French industrial company established in 2003, Ouvry specializes in the creation, engineering, production and maintenance of CBRN personal body and respiratory protection systems and decontamination solutions. It offers innovative products intended for all intervention operators: soldiers or gendarmes, firefighters or emergency operators, first […]

9 février 2021
Remise du 2000ème VT4 aux armées

Le 16 décembre 2020, Arquus a remis le 2000ème VT4 à la Direction générale de l’armement (DGA). Ce jalon majeur du programme vient valider les dispositions mises en œuvre par Arquus et par la DGA afin d’assurer la continuité de la production au profit des forces malgré la crise sanitaire qui a marqué l’année 2020. Un peu plus […]

8 février 2021
2020 : Une année exceptionnelle pour les activités de réparation industrielle d’Arquus

Le contrat des Réparations Industrielles Privées (RIP) est rempli pour Arquus en 2020, avec des objectifs industriels non seulement tenus, mais augmentés en cours d’année sur de nombreux programmes. L’appareil industriel a fait preuve de sa résilience au profit des forces, en limitant le temps d’arrêt des activités dû à l’adaptation aux nouvelles conditions sanitaires, et en adaptant le planning […]

X