La DGA a retenu Thales/Sopra Steria et ATOS pour le traitement massif des données du ministère des Armées
27 Mai 2019

La DGA a retenu Thales/Sopra Steria et ATOS pour le traitement massif des données du ministère des Armées

Les données seront-elles le pétrole du XXIe siècle? Pour certains, cette analogie n’est pas correcte dans la mesure où l’or noir est une ressource « finie », c’est à dire tarissable, alors que les données constituent une source de richesses inépuisable. Elles « s’apparentent plus à la lumière du soleil qu’au pétrole … C’est comme le soleil, nous l’utilisons et il continue de se régénérer », fit ainsi valoir Ruth Porat, la directrice financière d’Alphabet [maison mère de Google] lors du dernier Forum économique mondial de Davos.

Or, vu sous cet angle, les armées sont assises sur un tas d’or, étant donné qu’elles mettent en oeuvre un très grand nombre de capteurs leur permettant de collecter des volumes de données toujours de plus en plus importants.

Ainsi, par exemple, un drone MALE peut collecter, au cours d’une mission de surveillance, pas moins de 70.000 giga-octets d’informations. Et, avec la mise en service de nouveaux systèmes [comme dans le domaine du combat info-valorisé, par exemple], le volume de données augmentera de manière exponentielle dans les années à venir. D’où l’enjeu des technologies liées au Big Data pour les armées.

En effet, l’exploitation de ces données permettra d’améliorer la sécurité des systèmes informatiques, d’optimiser la logistique grâce à la maintenance prédictive, de différencier, voire de personnaliser, la préparation opérationnelle grâce à un suivi des performances physiques de soldats, d’analyser et de simuler les meilleures options possibles dans la conduite des opérations, d’obtenir une appréciation d’une situation donnée beaucoup plus fine, de mieux gérer les ressources humaines ou bien encore d’assurer un soutien médical encore plus efficace.

Seulement, encore faut-il pouvoir être en mesure d’exploiter ces volumes de données toujours plus importants. « Avec les ressources humaines disponibles, quand aujourd’hui on parvient à traiter une quantité de données qui avoisine au mieux les 20 %, à terme ce sera probablement moins de 2 % » à l’avenir, avait souligné le député [et mathématicien] Cédric Villani, dans le rapport sur l’intelligence artificielle qu’il a remis en 2018.

En outre, et comme l’ont rappelé les députés Olivier Becht et Thomas Gassilloud, dans leur rapport sur la numérisation des armées, l’exploitation de ces données doit répondre à cinq enjeux, dits des « 5V » : « volume d’information croissant, qui suppose des capacités de transport et de traitement des données ainsi qu’une certaine standardisation de leurs formats », « rapidité [velocity] dans la circulation de l’information », « diversité [variety] des sources et des prismes d’analyse », « véracité [veracity] des informations » et « intérêt intrinsèque [value] des informations, qui doivent être hiérarchisées en fonction des besoins de leur récepteur. »

D’où l’intérêt de l’intelligence artificielle et du programme ARTEMIS [à ne pas confondre avec la torpille du même nom ou encore le projet de la NASA concernant la Lune, ndlr], lancé en novembre 2017 par la Direction générale de l’armement [DGA]. Avec ce projet d’ »Architecture de traitement et d’exploitation massive de l’information multi-source », il s’agit de doter le ministère des Armées d’une « infostructure souveraine de stockage et de traitement massif de données en captant l’innovation des PME, start-ups et laboratoires qui travaillent sur les applications civiles de l’IA. »

Pour cela, la DGA a adopté une démarche nouvelle en demandant, dans un premier temps, à trois maîtres d’oeuvre, dont Thales/Sopra Steria, Capgemini et Atos/Bull, de s’associer à des PME et à des laboratoires pour développer les outils et les algorithmes qui permettront de tirer profit du gisement de données produites par les armées.

« ARTEMIS vise à la mise en place d’un écosystème permettant aux innovateurs d’apporter leurs créations et de les faire murir jusqu’à des solutions utilisables par les forces grâce à une gamme de produit complète [kit de développement et cloud dédié pour accompagner les développeurs, version Lab’ pour les évaluations par le ministère et systèmes déployé sur les réseaux classifiés] », expliquait en effet la DGA, en octobre dernier.

La seconde phase du programme ARTEMIS a débuté le 14 mai, la DGA ayant retenu le groupement Thales/Sopra Steria et la société Atos, associée à Cap Gemini et au CEA. « Dans 30 mois, l’un de ces deux acteurs industriels devrait être sélectionné pour déployer, améliorer et soutenir la plate-forme ARTEMIS », a-t-elle expliqué.

Pour les départager, il a été commandé aux deux candidats encore en lice six expérimentations « concrètes » utilisant les solutions ARTEMIS pour la planification et la maintenance prévisionnelle, le partage et la synthèse de connaissance, la mobilité porteur, l’état de santé des personnels, le traitement et le croisement de données hétérogènes ainsi que l’analyse des réseaux. « Ces expérimentations pourront être complétées par d’autres sujets jugés prioritaires », indique la DGA.

Les développements incrémentaux de cette futurz plateforme débuteront dès cet été. « Ils permettront d’assurer, à la fois, la parfaite adéquation au besoin et une montée en puissance progressive », précise la DGA, qui attend les premiers « déploiements pilotes » en 2020 et une version V1 homologuée d’ARTEMIS en 2021.

Source : Opex360

5 février 2024
GENERATE by GICAT rejoint START INDUSTRIE

Paris, le 2 février 2023 – GENERATE, l’accélérateur d’innovation du GICAT poursuit sa montée en puissance au service des start-up et scale-up industrielles en devenant membre du Conseil d’administration de Start Industrie. Créée sous l’impulsion de France Industrie en juin 2022 pour représenter les start-up et scale-up industrielles, Start Industrie renforce son organisation et élargit […]

24 janvier 2024
Signature de la Convention de partenariat GICAT – CEA

Paris, Le 23 janvier. Le GICAT (Groupement des industries françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres) et le CEA signent une convention de partenariat visant à décupler la complémentarité et les synergies entre le programme d’accompagnement à la création d’entreprise du CEA « Magellan » et le label innovation et accélérateur du GICAT, « GENERATE ». Dans […]

17 janvier 2024
Discours de Marc Darmon, Président du GICAT, à l’occasion de la cérémonie des vœux 2024 du GICAT

Paris, le 16 janvier 2024 – A l’occasion de la cérémonie des vœux du GICAT (Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres), qui s’est tenue hier, à Paris, Marc Darmon a centré son intervention autour de 3 idées fortes que sont l’ouverture au débat, la nécessité de croissance et l’esprit […]

19 décembre 2023
PRIX VAUBAN 2023

Amin MAALOUFSecrétaire perpétuel de l’Académie FrançaiseLe labyrinthe des égarés (éd. Grasset) Le Prix VaubanLe Prix Vauban a été créé il y a 50 ans cette année au sein de l’IHEDN (Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale. Il bénéficie des Partenariats de Radio Classique et du GICAT.Le Prix Vauban récompense chaque année une œuvre qui […]

Nos industriels au service de la sécurité

Moyens de commandement Une mobilisation inédite de la filière aux côtés du ministère de l’Intérieur Dans la perspective de sécurisation des grands événements, notamment la coupe du monde de rugby (RWC2023) et les Jeux olympiques (JOP 2024), le ministère de l’Intérieur et des outre-mer (MIOM) a souhaité mener des expérimentations opérationnelles afin d’articuler au mieux […]

14 décembre 2023
Le GICAT souhaite la bienvenue à ses 31 nouveaux adhérents 

Paris, Le 13 décembre 2023. Le Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT) continue de croire avec l’arrivée de 31 nouveaux membres.  Spécialistes des solutions de confiance numérique et de cybersécurité, de caisses de transport et protection d’équipements ou encore de solutions de communications optiques sécurisées…  A l’occasion de […]

24 octobre 2023
L’Economat des Armées rejoint le GICAT !

Paris, le 24 octobre 2023 – A l’issue de son dernier conseil d’administration, Le GICAT, Groupement des industries françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres, est fier de compter l’Economat des armées parmi ses adhérents. Dédié au soutien des forces, l’Économat des Armées (EdA) est un établissement public à caractère commercial sous tutelle […]

26 septembre 2023
Le GICAT et ses adhérents de retour d’Ukraine

Paris, le 25 septembre 2023 – Le Groupement des Industries françaises de Défense et de Sécurité Terrestres et Aéroterrestres (GICAT) a marqué une étape significative dans le renforcement des liens entre la France et l’Ukraine en organisant à Kiev le premier séminaire de coopération industrielle franco-ukrainien, en collaboration avec le ministère des Industries Stratégiques ukrainien, […]

19 septembre 2023
Forum Entreprises Défense 2023, les 4 et 5 octobre à Versailles Satory

Versailles, le 18 septembre 2023 – Sous le parrainage du ministre des armées, la 18e édition du FED (Forum Entreprises Défense) se tiendra les mercredi 4 et jeudi 5 octobre 2023. Il s’agit d’un événement d’envergure réunissant les principaux acteurs étatiques et industriels de la maintenance terrestre. Organisé par la SIMMT (Structure intégrée du maintien […]

7 juillet 2023
Assemblée générale 2023 : le GICAT poursuit sa croissance et la diversification de ses activités

Paris, le 7 juillet 2023 – L’Assemblée générale du GICAT s’est tenue hier à Paris, réunissant les représentants des sociétés membres du groupement. L’occasion de présenter les derniers chiffres de la filière, les défis à relever ces prochains mois et de renouveler 3 postes d’administrateurs. Félicitations à Bertin Technologies, Daher et John Cockerill pour leur […]

29 janvier 2024
Etienne Lacroix Fait l’acquisition du droniste Milton

Muret, le 28 Janvier 2024 – Dans le cadre de sa stratégie d’équipementier, le groupe Etienne Lacroix (150 M€ de chiffre d’affaires) renforce son positionnement d’intégrateur de systèmes pyrotechniques en faisant l’acquisition du droniste bordelais Milton. « Milton possède des compétences dans le domaine de la conception des drones et de la liaison sécurisée de […]

16 janvier 2024
Philippe GAUTIER, Président d’HEMERIA et de la start-up Blue Water Intelligence (B.W.I.) accompagne le Président de la République, Emmanuel MACRON, au Forum économique mondial à Davos (Suisse).

Toulouse, le 15 janvier 2024 – Philippe GAUTIER, Président d’HEMERIA et de BLUE WATER INTELLIGENCE (B.W.I.) est convié, avec 19 autres dirigeants de PME, ETI et start-ups, à accompagner le Président de la République, Emmanuel MACRON, lors de son déplacement au Forum économique mondial mercredi 17 janvier 2024 à Davos (Suisse). Cette réunion annuelle, qui […]

15 janvier 2024
Le groupe Volvo a signé une promesse en vue de la cession d’Arquus

Paris, le 15 janvier 2024 – Le groupe Volvo a signé une promesse avec John Cockerill Defense, qui confère au groupe Volvo le droit de céder la société Arquus, une fois les consultations obligatoires avec les instances représentatives du personnel terminées. Les consultations devraient être finalisées au cours du premier trimestre 2024. Du fait de […]

John Cockerill annonce qu’il est entré ennégociations exclusives avec le Groupe Volvopour l’acquisition d’Arquus, un leader dans lafabrication de véhicules militaires en France

Seraing, le 15 janvier 2024 – Cette opération est soumise à la réalisation des conditions suspensives habituelles pour ce type d’opérations, notamment en matière d’information et de consultation des comités d’entreprise et d’autres approbations réglementaires. Dans un mouvement majeur pour l’industrie de la défense européenne, le Groupe John Cockerill, fournisseur important de tourelles de chars […]

ChapsVision enrichit son offre de traitement massif de la donnée avec l’acquisition de Systran, l’expert français des technologies de traduction.

Suresnes, le 11 janvier 2024 – ChapsVision, leader français dans le traitement souverain de la donnée, annonce aujourd’hui l’acquisition de Systran, pionnier mondial des technologies de traduction automatique, fournissant des solutions avancées et sécurisées aussi bien pour les entreprises que les organisations publiques. Systran offre des solutions de traduction instantanée traitant un grand nombre de […]

7 décembre 2023
Une première étape franchie pour le VBAE

Montrouge, le 6 décembre 2023 – Le groupement momentané d’entreprises (GME) entre Arquus et Nexter, société de KNDS, et l’Organisation Conjointe de Coopération en matière d’Armement (OCCAR) ont signé le contrat de préconception du VBAE (Véhicule Blindé d’Aide à l’Engagement). De gauche à droite : Emmanuel Levacher, Président d’Arquus ; Joachim Sucker, directeur de l’OCCAR, Alexandre Dupuy, […]

5 décembre 2023
La coopération industrielle : un segment au service des armées

Depuis sa création, Arquus s’est donné comme ambition de devenir un acteur incontournable et durable, à la fois dans la conception, la production, la maintenance de systèmes et de véhicules blindés tactiques. Présent pour la 3e édition du salon EDEX – du 4 au 7 décembre 2023 au Caire en Egypte – Arquus met en […]

4 décembre 2023
TEXELIS LANCE CELERIS, SA NOUVELLE SOLUTION DE MOBILITE ET CHANGE DE DIMENSION

Paris, le 04/12/2023 – Texelis lance CELERIS, sa nouvelle offre de mobilité clé en main pour véhicules 4×4 et 6×6. A travers cette nouvelle activité, Texelis change de dimension et se positionne comme le véritable champion français de la mobilité. CELERIS compte déjà un premier client et devrait se développer fortement dans les années qui […]

30 novembre 2023
OPPSCIENCE CONFIRME SON ENGAGEMENT ENVERS LA SÉCURITÉ PUBLIQUE EN SOUTENANT LES RENCONTRES AGIR

Paris, [29.11.23] – OPPSCIENCE, leader français de l’Intelligence Analysis Management (IAM), renouvèle son soutien envers la sécurité publique en sponsorisant le salon AGIR. Après avoir introduit durant Milipol Paris la toute dernière version de SPECTRA, sa remarquable solution dédiée aux forces de l’ordre, OPPSCIENCE contribue à l’accélération des initiatives de la Gendarmerie nationale en présentant […]

23 novembre 2023
FACTEM, lauréate du programme ETIncelles de la DGE

Paris, le 21 novembre 2023 Il y a quelques mois, FACTEM a été lauréate de la première promotion du programme ETIncelles. Ce programme mis en place par la DGE sous l’autorité de la Ministre Chargée des Petites et Moyennes Entreprises, Olivia Grégoire, a pour objectif d’aider les entreprises à se développer à l’export, à promouvoir […]