CILAS va réaliser les deux grands miroirs déformables du Thirty Meter Telescope (TMT)

17 Juin 2019 Tags: CILAS, optique

CILAS, pionner de l’optique adaptative en France, remporte le contrat de réalisation des deux grands miroirs déformables du TMT, l’un des télescopes optiques-infrarouges les plus perfectionnés au monde lorsqu’il sera construit.
Ce seront les plus grands miroirs déformables jamais réalisés avec une technologie piézo-électrique.

CILAS va fabriquer deux miroirs déformables, le premier est conjugué au sol («DM0», 3 125 actionneurs placés sur une grille de 63×63 actionneurs avec un espace entre chaque actionneur de 5mm) et le second miroir déformable est conjugué à 11.8 km d’altitude («DM11» 4 548 actionneurs placés sur une grille de 76×76 actionneurs avec un espace entre chaque actionneur de 5mm).
Ces miroirs déformables seront intégrés au système d’optique adaptative du télescope permettant la correction de la déformation du front d’onde (i.e. des images) induite par la turbulence atmosphérique survenant au niveau du sol (DM0) et à 11.8 km d’altitude (DM11).

Situé à Hawaï, le TMT sera capable d’observer des plus proches comètes et astéroïdes aux exoplanètes et aux plus lointaines des galaxies permettant de nouvelles découvertes dans les secteurs de l’astronomie, de l’astrophysique et de la cosmologie. Avec son miroir primaire de 30 mètres de diamètre, le TMT fait partie des télescopes nouvelle génération de grandes dimensions appelés «Extremely Large Telescopes» (ELT).

La signature de ce contrat est le résultat d’une collaboration qui a débuté en 2004 entre CILAS et TMT. L’objectif était alors d’adapter une technologie de miroirs déformables pour les télescopes
de très grandes dimensions. A cette fin, CILAS, a renforcé sa technologie SAM (Stack Array Mirror), composée d’actionneurs piézo-électriques, initialement développée dans les années 1980 et l’a adaptée à l’astronomie.

Source : CILAS

X