Défense. À Cholet, Thales signe un contrat d’1 milliard d’euros avec l’Armée

09 Sep 2019 Tags: Cholet, Radiologicielle, Thales

À Cholet (Maine-et-Loire), le groupe d’électronique spécialisé dans la défense et la sécurité honore un nouveau contrat avec l’Armée française. Le 17 septembre, il inaugurera une ligne de production de nouvelle radio militaire.

Dans le Maine-et-Loire, le site choletais du groupe d’électronique spécialisé dans la défense et la sécurité honore un nouveau contrat avec l’Armée française, datant du 21 juin 2012. Thales inaugurera, le mardi 17 septembre, une ligne de production de la radio militaire Contact, en présence du délégué général pour l’armement nommé en 2017, Joël Barre, et de Patrice Caine, le PDG de Thales depuis 2014.

Le contrat s’élève à 1,06 milliard d’euros. À Cholet, 1 000 m² seront consacrés à ce nouveau produit. Cent postes de radios devraient être fabriqués par mois d’ici 2020. « Soit un équipement toutes les deux heures », précise la direction de Thalès, dans un communiqué.

Les armées françaises de l’air, de mer et de terre

Les armées françaises de l’air, de mer et de terre utiliseront ces futurs postes de radio. Ces derniers seront par exemple montés sur les Griffon, les véhicules blindés amphibies français.

Ces nouvelles radios se veulent plus rapides, plus sécurisées et plus« interopérables », c’est-à-dire compatibles avec plusieurs systèmes ou outils. Celles-ci pourront ainsi être utilisées par d’autres pays pour faciliter « la circulation de l’information entre alliés lors des opérations internationales en coalition », souligne le groupe français.

Ce n’est pas la première fois que le site choletais collabore avec le ministère de la Défense. Depuis l’implantation de Thales dans la capitale des Mauges en 1936, le site qui emploie 1 600 salariés « a marqué l’histoire des communications militaires ».

Source : Ouest-France

X