Marc Darmon, Président du GICAT, répond à la Revue de la Gendarmerie Royale Marocaine
18 Jan 2021

Marc Darmon, Président du GICAT, répond à la Revue de la Gendarmerie Royale Marocaine

ANALYSE DE L’EXPERT : M.MARC DARMON

Directeur général adjoint du Groupe Thales*

Président du Groupement des industries Françaises de défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT)

Aujourd’hui, nous assistons à une technologisation fulgurante du domaine de la sécurité. Pourriez-vous, Monsieur, nous en parler davantage et nous pré- senter les liens existant entre la technologie et la sécurité ?

Face aux risques de délinquance, de criminalité, de mouvements de foules, de congestion des moyens de transport, de cyberattaques, d’actes terroristes, ou encore d’attaques de drones, les exigences sécuritaires augmentent. Les industriels de la sécurité disposent aujourd’hui de la technologie nécessaire pour répondre à ces nombreux défis et ainsi permettre aux forces d’anticiper la menace, de freiner le passage à l’acte, de comprendre les situations en cas d’incident ou d’attentat et de gérer au mieux leurs interventions.

Outre la collecte de renseignements en amont des événements, grâce, par exemple, aux interceptions, le moyen le plus courant pour prévenir les risques d’incident reste le contrôle d’accès sur site via des scanners, de la reconnaissance d’identité, des portiques fixes ou des systèmes de détection à la volée qui évitent de ralentir le flux des personnes.

Dans une foule en mouvement, il est également important de réussir à détecter une activité inhabituelle ou des objets suspects, afin d’envoyer des équipes d’intervention et d’établir un périmètre de sécurité. Les industriels de la sécurité répondent à cette problématique avec l’intégration cohérente de nombreux types de capteurs physiques (caméras, détecteurs sonores, radars, détecteurs d’intrusion, contrôle d’accès, etc.) et virtuels (cyber-sondes, analyse réseaux sociaux, applications citoyennes, etc.).

Ces capteurs permettent de récolter, d’agréger et d’analyser une large gamme d’informations qui font ensuite appel à des technologies de Big Data et d’intelligence artificielle (video analytics, corrélation d’événements, prédiction, etc.), pour établir une vue d’ensemble de la situation à chaque instant et aider les forces de sécurité à prendre les décisions les plus adaptées. Les équipes d’intervention peuvent compter aussi, bien évidemment, sur des solutions de communications sécurisées – par exemple, les téléphones chiffrants – pour mieux coordonner leurs actions sur le terrain.

Grâce aux capteurs déployés sur les sites sensibles, et à leur exploitation sophistiquée, les autorités de la ville peuvent également réguler les flux de population et le trafic avec la remontée de données en temps réel sur l’état de la circulation. Toutes ces technologies peuvent être fédérées et intégrées au sein d’une plateforme numérique de sécurité cohérente et modulaire. Le but final de cette plateforme digitale de sécurité est d’offrir un véritable cockpit de la sécurité des sites et des villes et d’améliorer l’efficacité des forces de sécurité, tout en gardant une architecture ouverte à toutes les innovations technologiques actuelles et futures.

À votre avis, jusqu’à quel point la maîtrise et l’usage des nouvelles technologies peuvent- ils aider les forces de sécurité dans leur travail quotidien visant à lutter contre les diverses menaces auxquelles sont confrontées nos sociétés ?

Assurer la sécurité des citoyens fait partie des missions premières des forces de sécurité, tant pour répondre à la demande de la population que pour accroître la qualité de vie des habitants et l’attractivité de l’agglomération. La centralisation des données de vidéosurveillance et leur traitement intelligent conduisent à des interventions plus rapides et mieux ciblées, à une meilleure connaissance des menaces et à un lien renforcé avec la population.

D’un point de vue opérationnel, les forces de sécurité doivent intervenir de la prédiction à l’intervention, en passant par la détection d’incidents et la tenue de situation. Un véritable centre de commandement numérique permet de mieux anticiper la menace, la détecter, la traiter, voire-même freiner le passage à l’acte, en accompagnant les forces à chaque étape de leurs interventions. Sur le terrain, pour donner un exemple, un colis suspect est détecté par plusieurs capteurs à l’occasion d’un grand évènement. Grâce à une plateforme numérique, la corrélation des différents capteurs confirme rapidement l’alarme et fournit des informations complémentaires aux experts, telles que le niveau de risque, la zone impactée, le nombre de personnes sur place, etc.

Depuis la plateforme numérique, le commandement peut décider rapidement, d’avertir toutes les parties prenantes et de commander les forces sur le terrain. Pour la communication vers les citoyens, le traitement des données permet de ne cibler que les personnes qui sont dans le périmètre concerné, rendant plus efficace l’évacuation des personnes, si nécessaire, et le traitement de l’incident.

Donc, vous voyez que l’exploitation massive de données croisées permet de développer des outils de prédiction et d’aide à la décision et change vraiment la donne, mettant l’agilité et l’intelligence au cœur des dispositifs de sécurisation sur le terrain. Au-delà de la vidéo, la fusion d’alarmes multi-sources permet d’augmenter la détection et d’avoir moins de fausses alertes.

La dernière technologie qui transforme le paysage de la sécurité est le cloud qui offre des capacités de calcul étendues, une réduction des coûts de déploiement et d’opération, l’intégration facile de solutions tierces, mais aussi des nouvelles méthodes de développement d’applications plus agiles, plus orientées utilisateurs et plus modulaires.

Quelles menaces les drones représentent-ils pour la sécurité ?

Le développement du trafic des drones dans l’espace civil ces dernières années a connu un essor considérable. Le possible usage malveillant de ces nouvelles plates-formes rend indispensable la mise en place d’une protection efficace des citoyens et des infrastructures critiques. Les forces de sécurité ont besoin d’une réponse opérationnelle adaptée et graduée face à cette menace.

Pour y répondre, il existe des solutions de lutte anti-drone qui permettent la détection, l’identification, le suivi et la neutralisation des drones dans un environnement civil pour la protection de sites sensibles tels que les aéroports, les stades, les infrastructures critiques, ou les grands événements urbains.

Cela offre aux opérateurs une situation claire et simplifiée pour protéger l’espace aérien en temps réel. Indissociables des capacités de surveillance, les effecteurs permettent de gérer des ripostes graduées et adaptées aux contextes de déploiement. Ainsi, en cas de menace avérée, il est possible d’intégrer des solutions techniques de neutralisation : brouillage électromagnétique, interception par un essaim de drones, emploi d’armes à énergie dirigée, etc.

 

18 juin 2021
Intégration du GILEP au sein du GICAT

Le GICAT (Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité Terrestres et Aéroterrestres) signe un protocole d’intégration avec le GILEP (Groupement Interprofessionnel de Logistique et d’Equipements Pétroliers). Ils formalisent ainsi un rapprochement auquel ils travaillent depuis plusieurs mois. Paris, le 17 Juin 2021 – Ce protocole s’inscrit dans la dynamique portée par le ministère des […]

10 juin 2021
Le GICAT et ses adhérents, partenaires de l’armée de Terre et de la DGA pour la journée robotique
A l’occasion de la première journée de la robotique terrestre et aéroterrestre à Satory, le GICAT avec ses membres industriels du groupe de travail Robotique, est aux côtés de l’armée de Terre, de la DGA et de l’Agence de l’innovation de défense (AID) afin de mettre en avant leurs solutions et savoir-faire. Paris, le 10 juin 2021- Aujourd’hui [...]
20 mai 2021
Le GICAT accueille 14 nouveaux adhérents

Le Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT) est fier de compter 14 nouveaux membres. Paris, le 20 mai 2021. Vidéosurveillance, sécurité électronique, cyberdéfense, géodatas… à l’occasion de son conseil d’administration du 19 mai dernier, le GICAT qui rassemble déjà plus de 280 industriels, a validé l’adhésion de quatorze […]

7 mai 2021
Le GICAT recherche ses futur(e)s apprenti(e)s

Ressource indispensable aux équipes de la délégation, nous sommes cette année à la recherche quatre alternants pour l’année 2021-2022

25 mars 2021
Le GICAT partenaire de GAI4A : le nouveau pôle d’innovation « équipements terrestres et aéroterrestres » en Ile de France.

Paris, le 25 mars 2021 – L’’armée de Terre a signé hier une convention de partenariat avec l’Institut Polytechnique, l’Université Paris Saclay et le Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité Terrestres et Aéroterrestres (GICAT), à Versailles Satory en vue de la création du pôle d’innovation nommé GAI4A (Groupement Académies, Industries, Ingénieurs d’Ile-de-France […]

25 janvier 2021
Discours des vœux du Président du GICAT

Paris – le 25 janvier 2021 – Le 20 janvier dernier, Marc Darmon adressait ses vœux aux adhérents du groupement. L’occasion de faire le point sur une année 2020 difficile et d’ouvrir de nouvelles perspectives pour 2021. Ci-dessous l’intégralité de son discours. « 2020 a été une année de crise sanitaire et économique majeure, une année […]

18 janvier 2021
Marc Darmon, Président du GICAT, répond à la Revue de la Gendarmerie Royale Marocaine

ANALYSE DE L’EXPERT : M.MARC DARMON Directeur général adjoint du Groupe Thales* Président du Groupement des industries Françaises de défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT) Aujourd’hui, nous assistons à une technologisation fulgurante du domaine de la sécurité. Pourriez-vous, Monsieur, nous en parler davantage et nous pré- senter les liens existant entre la technologie […]

11 janvier 2021
Travaux du groupe de travail Munitions REACH du GICAT

Le groupe de travail Munitions REACH du GICAT piloté par Mme Joëlle Pinchot (Etienne LACROIX) réunit des experts des sociétés LACROIX, MBDA-FRANCE, NEXTER-MUNITIONS, ARIANE GROUP, DAVEY BICKFORD, THALES LAS France, AIRBUS Defence & Space et JUNGHANS-T2M. Il a rédigé une quatrième version du guide professionnel relatif à la détermination du statut des munitions et composants […]

20 octobre 2020
Generate logo 1700x450 CANVA
Decouvrez la 9e promotion de Generate

Après sélection d’un jury présidé par Luc Renouil, président de la commission R&TI, le GICAT a le plaisir de vous présenter la neuvième promotion de start-up qui nous rejoignent en octobre 2020 : ADAGOS développe NeurEco, une IA parcimonieuse qui repose sur un nombre réduit de connexions neuronales. Elle permet de réduire le volume de données d’apprentissage et […]

24 septembre 2020
Cérémonie de signature de la charte de partenariat du MCO terrestre et lancement du FED 2021

Cérémonie de signature de la charte de partenariat du Maintien en Condition Opérationnelle (MCO) terrestre et lancement du Forum Entreprises Défense (FED) 2021 Paris – Le jeudi 24 septembre 2020 – Quinze adhérents du GICAT* (Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres) ont répondu à l’invitation du Président du GICAT, […]

23 juillet 2021
Andera Partners et Bpifrance réalisent l’acquisition de MC2 Technologies et lui permettent de retrouver un actionnariat 100% français

Andera Expansion, l’équipe d’Andera Partners dédiée au small-mid cap, et Bpifrance acquièrent le spécialiste des technologies hyperfréquences dédiées à la lutte anti-drones et à la détection d’objets cachés, aux côtés de son équipe de management, via un tour de table supérieur à 50M€ Paris et Villeneuve d’ascq, le 22 juillet 2021 – Andera Partners, acteur de premier […]

16 juillet 2021
CERBAIR intègre le programme European Defence Industrial Development Program (EDIDP-CUAS-2020) avec 38 fleurons de l’industrie continentale

Afin de soutenir la compétitivité et la capacité d’innovation de l’industrie de la défense de l’UE, la Commission a adopté le 30 juin dernier un programme de travail annuel du Fonds européen de la défense (FED) qui ouvre la voie au lancement immédiat de 23 appels à propositions pour un montant total de 1,2 milliards d’euros de financement de […]

9 juillet 2021
Arquus présente ses innovations lors du Technodays 2021

Les 6 et 7 juillet 2021, Arquus organise la troisième édition des Technodays, journées consacrées à l’innovation dans le domaine de la Défense terrestre. A cette occasion, l’entreprise présente le fruit du travail réalisé au cours des deux dernières années dans des domaines d’avenir allant de la génération d’énergie en opération à l’ingénierie du Soutien. Ces Technodays 2021 sont l’occasion de […]

2 juillet 2021
Nexter et CKP Engineering expérimentent la maintenance prédictive sur le char Leclerc

La structure intégrée de maintien en condition opérationnelle des matériels terrestres (SIMMT) a notifié Nexter et CKP Engineering d’un marché d’expérimentation de la maintenance prédictive sur le char Leclerc. Le projet est né en mars 2020, soit quelques mois après le Forum entreprises défense (FED) au cours duquel CKP Engineering était accueilli par le MCO-T […]

30 juin 2021
Centigon France est fière de participer une nouvelle fois au SOFINS, ce rendez-vous incontournable de l’industrie de haute technologie et des forces spéciales.

Pour SOFINS notamment, accompagné par les équipes du GIGN, nous avons le plaisir de pouvoir présenter l’ADN de Centigon France : notre gamme “FORTRESS”, la version blindée du fameux SUV Land Cruiser 200 / 300. C’est l’une des meilleures représentations capacitaires de Centigon France, un modèle reconnu pour sa robustesse et ses capacités de franchissement. Il […]

18 juin 2021
LA FONDATION DU PATRIMOINE D’ARQUUS INAUGURE SON CONSERVATOIRE

Créé il y a un an, le Fonds de dotation d’ARQUUS pour le Patrimoine inaugure le 17 juin à Garchizy (Nièvre) le Conservatoire d’ARQUUS. Ce Conservatoire a pour objectif d’inventorier, répertorier, contextualiser, mettre en valeur et présenter les objets, documents, véhicules constituant l’histoire d’Arquus ou des marques historiques qui font partie de l’héritage de l’entreprise. […]

11 juin 2021
Arquus renouvelle sa prestation d’audit de parc

Depuis plus de 10 ans, Arquus réalise des prestations d’audit de parc, dans le but d’accompagner ses clients dans la remise en état opérationnel de leurs véhicules. Ces prestations s’appuient sur l’expertise technique de l’entreprise et sur son savoir-faire unique en matière d’assistance, construit dans la durée au plus près des forces. Au fil des années, cette prestation a été déployée sur […]

8 juin 2021
CERBAIR choisit le Maroc pour y implanter sa filiale Afrique.

Montrouge : depuis 2015, CERBAIR se concentre exclusivement sur le développement de solutions de lutte anti-drone complètes. En améliorant constamment ses solutions en coopération avec ses utilisateurs exigeants, CERBAIR fournit des systèmes éprouvés, conçus, fabriqués en France et réputés pour leur fiabilité, leur flexibilité et leur accessibilité. Les actualités évoquant des actes malveillants impliquant des drones, […]

7 juin 2021
Ouvry reprend la société iséroise Sulitec et complète son offre de protection individuelle NRBCe avec la protection et l’isolation thermiques haute température

Le groupe Ouvry (Lyon), PME spécialisée à l’origine dans les systèmes de protection corporelle NRBC, de protection respiratoire (masques, filtres…) et dans la décontamination NRBC, annonce le rachat de Sulitec (38, Saint-Alban-de-Roche), spécialiste de la protection et l’isolation haute température à base de textiles techniques ou de composites intégrant des résines minérales. Ouvry complète et élargit ainsi son offre […]

5 mai 2021
CERBAIR met en ligne son nouveau site web

____________ Montrouge : Le nouveau site internet a été conçu pour offrir une expérience unique de navigation et des fonctionnalités améliorées tout en permettant aux clients de se familiariser avec la gamme complète de produits conçus par CERBAIR. À la fois reflet de l’activité de la société et de sa clientèle, il offre également un […]

X