Marc Darmon, Président du GICAT, répond à la Revue de la Gendarmerie Royale Marocaine
18 Jan 2021

Marc Darmon, Président du GICAT, répond à la Revue de la Gendarmerie Royale Marocaine

ANALYSE DE L’EXPERT : M.MARC DARMON

Directeur général adjoint du Groupe Thales*

Président du Groupement des industries Françaises de défense et de sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT)

Aujourd’hui, nous assistons à une technologisation fulgurante du domaine de la sécurité. Pourriez-vous, Monsieur, nous en parler davantage et nous pré- senter les liens existant entre la technologie et la sécurité ?

Face aux risques de délinquance, de criminalité, de mouvements de foules, de congestion des moyens de transport, de cyberattaques, d’actes terroristes, ou encore d’attaques de drones, les exigences sécuritaires augmentent. Les industriels de la sécurité disposent aujourd’hui de la technologie nécessaire pour répondre à ces nombreux défis et ainsi permettre aux forces d’anticiper la menace, de freiner le passage à l’acte, de comprendre les situations en cas d’incident ou d’attentat et de gérer au mieux leurs interventions.

Outre la collecte de renseignements en amont des événements, grâce, par exemple, aux interceptions, le moyen le plus courant pour prévenir les risques d’incident reste le contrôle d’accès sur site via des scanners, de la reconnaissance d’identité, des portiques fixes ou des systèmes de détection à la volée qui évitent de ralentir le flux des personnes.

Dans une foule en mouvement, il est également important de réussir à détecter une activité inhabituelle ou des objets suspects, afin d’envoyer des équipes d’intervention et d’établir un périmètre de sécurité. Les industriels de la sécurité répondent à cette problématique avec l’intégration cohérente de nombreux types de capteurs physiques (caméras, détecteurs sonores, radars, détecteurs d’intrusion, contrôle d’accès, etc.) et virtuels (cyber-sondes, analyse réseaux sociaux, applications citoyennes, etc.).

Ces capteurs permettent de récolter, d’agréger et d’analyser une large gamme d’informations qui font ensuite appel à des technologies de Big Data et d’intelligence artificielle (video analytics, corrélation d’événements, prédiction, etc.), pour établir une vue d’ensemble de la situation à chaque instant et aider les forces de sécurité à prendre les décisions les plus adaptées. Les équipes d’intervention peuvent compter aussi, bien évidemment, sur des solutions de communications sécurisées – par exemple, les téléphones chiffrants – pour mieux coordonner leurs actions sur le terrain.

Grâce aux capteurs déployés sur les sites sensibles, et à leur exploitation sophistiquée, les autorités de la ville peuvent également réguler les flux de population et le trafic avec la remontée de données en temps réel sur l’état de la circulation. Toutes ces technologies peuvent être fédérées et intégrées au sein d’une plateforme numérique de sécurité cohérente et modulaire. Le but final de cette plateforme digitale de sécurité est d’offrir un véritable cockpit de la sécurité des sites et des villes et d’améliorer l’efficacité des forces de sécurité, tout en gardant une architecture ouverte à toutes les innovations technologiques actuelles et futures.

À votre avis, jusqu’à quel point la maîtrise et l’usage des nouvelles technologies peuvent- ils aider les forces de sécurité dans leur travail quotidien visant à lutter contre les diverses menaces auxquelles sont confrontées nos sociétés ?

Assurer la sécurité des citoyens fait partie des missions premières des forces de sécurité, tant pour répondre à la demande de la population que pour accroître la qualité de vie des habitants et l’attractivité de l’agglomération. La centralisation des données de vidéosurveillance et leur traitement intelligent conduisent à des interventions plus rapides et mieux ciblées, à une meilleure connaissance des menaces et à un lien renforcé avec la population.

D’un point de vue opérationnel, les forces de sécurité doivent intervenir de la prédiction à l’intervention, en passant par la détection d’incidents et la tenue de situation. Un véritable centre de commandement numérique permet de mieux anticiper la menace, la détecter, la traiter, voire-même freiner le passage à l’acte, en accompagnant les forces à chaque étape de leurs interventions. Sur le terrain, pour donner un exemple, un colis suspect est détecté par plusieurs capteurs à l’occasion d’un grand évènement. Grâce à une plateforme numérique, la corrélation des différents capteurs confirme rapidement l’alarme et fournit des informations complémentaires aux experts, telles que le niveau de risque, la zone impactée, le nombre de personnes sur place, etc.

Depuis la plateforme numérique, le commandement peut décider rapidement, d’avertir toutes les parties prenantes et de commander les forces sur le terrain. Pour la communication vers les citoyens, le traitement des données permet de ne cibler que les personnes qui sont dans le périmètre concerné, rendant plus efficace l’évacuation des personnes, si nécessaire, et le traitement de l’incident.

Donc, vous voyez que l’exploitation massive de données croisées permet de développer des outils de prédiction et d’aide à la décision et change vraiment la donne, mettant l’agilité et l’intelligence au cœur des dispositifs de sécurisation sur le terrain. Au-delà de la vidéo, la fusion d’alarmes multi-sources permet d’augmenter la détection et d’avoir moins de fausses alertes.

La dernière technologie qui transforme le paysage de la sécurité est le cloud qui offre des capacités de calcul étendues, une réduction des coûts de déploiement et d’opération, l’intégration facile de solutions tierces, mais aussi des nouvelles méthodes de développement d’applications plus agiles, plus orientées utilisateurs et plus modulaires.

Quelles menaces les drones représentent-ils pour la sécurité ?

Le développement du trafic des drones dans l’espace civil ces dernières années a connu un essor considérable. Le possible usage malveillant de ces nouvelles plates-formes rend indispensable la mise en place d’une protection efficace des citoyens et des infrastructures critiques. Les forces de sécurité ont besoin d’une réponse opérationnelle adaptée et graduée face à cette menace.

Pour y répondre, il existe des solutions de lutte anti-drone qui permettent la détection, l’identification, le suivi et la neutralisation des drones dans un environnement civil pour la protection de sites sensibles tels que les aéroports, les stades, les infrastructures critiques, ou les grands événements urbains.

Cela offre aux opérateurs une situation claire et simplifiée pour protéger l’espace aérien en temps réel. Indissociables des capacités de surveillance, les effecteurs permettent de gérer des ripostes graduées et adaptées aux contextes de déploiement. Ainsi, en cas de menace avérée, il est possible d’intégrer des solutions techniques de neutralisation : brouillage électromagnétique, interception par un essaim de drones, emploi d’armes à énergie dirigée, etc.

 

23 janvier 2023
Discours de Marc Darmon, Président du GICAT, à l’occasion de la cérémonie des vœux 2023 du GICAT

Paris, le 23 janvier 2023 – A l’occasion de la cérémonie des vœux du GICAT (Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres), qui s’est tenue jeudi 18 janvier, à Paris, Marc Darmon a centré son intervention autour de 3 idées fortes que sont le résilience, le lucidité et l’action collective […]

12 janvier 2023
L’accélérateur Generate du GICAT conclut un partenariat avec Défense Angels

Paris, le 11 janvier 2023 – GENERATE, l’accélérateur d’innovation du GICAT (Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres) et Défense Angels, réseau d’investisseurs privés dédié au financement d’entreprises de défense et de sécurité françaises, ont conclu un partenariat visant à mettre en commun leurs connaissances, coordonner leur action pour aider […]

5 décembre 2022
Création d’une neuvième commission du GICAT dédiée au domaine du cyber espace

Paris, le 2 décembre 2022 – Le GICAT (Groupement des industries françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres) lance sa nouvelle commission « numérique – cyber espace ». Il s’agit de la neuvième commission active du groupement réunissant des représentants des sociétés membres qui contribueront à nourrir la réflexion relative à ce secteur […]

30 novembre 2022
L’optimisation énergétique des véhicules militaires, premier projet lancé

Direction : Terre / Publié le : 25/11/2022 Le 18 novembre 2022, le premier projet mené au sein du pôle d’innovation GAI4A sur l’optimisation énergétique des véhicules militaires a été lancé. Arquus et le laboratoire IBISC ont décidé d’allier leur expertise pour développer des technologies d’optimisation énergétique sur les véhicules de l’armée de Terre. La […]

29 novembre 2022
OPPSCIENCE rejoint le Data Intelligence Cluster du GICAT

Paris, le 29 novembre 2022 – Après avoir intégré le Pôle d’Intelligence Cyber, OPPSCIENCE a été admise dans le Data Intelligence Cluster du GICAT en tant que solution souveraine dans le domaine de l’IAM (Intelligence Analysis Management). L’IAM vise à converger des sources de données hétérogènes, à faciliter l’interopérabilité entre les technologies de traitement de […]

15 novembre 2022
Olivier Dellenbach, Fondateur et CEO de ChapsVision, est élu Président du Cluster Data Intelligence du GICAT.

Paris, le 15 novembre 2022 – Olivier Dellenbach, Fondateur et CEO de ChapsVision, éditeur de référence de solutions Big Data d’investigation, attaché à la souveraineté de la donnée pour les secteurs B2B et B2G, est nommé Président du Cluster Data Intelligence du GICAT avec la volonté de développer l’influence et l’impact du Cluster et contribuer […]

NUMALIS rejoint le cluster Data Intelligence du GICAT.

Paris, le 15 novembre 2022 – La société Numalis a été admise dans le Cluster Data Intelligence du GICAT visant à étoffer l’offre de solutions souveraines en traitement de données massives à destination des États et des opérateurs d’importance vitale. Pour Arnault IOUALALEN, PDG de Numalis, c’est une étape supplémentaire dans l’implication de son entreprise […]

24 octobre 2022
Le GICAT accueille 12 nouveaux adhérents

Paris, le 5 octobre 2022 – Le Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT) est fier de compter 12 nouveaux membres parmi ses adhérents. Energie mobile, électronique de puissance, transport, usinage de pièces mécaniques… à l’occasion de son bureau exécutif, le GICAT qui rassemble déjà plus de 385 industriels, […]

20 octobre 2022
Point d’étape sur le programme d’expérimentations lancé dans le cadre de la sécurisation des Grands Evénements et des JOP2024

Paris, le 20 octobre 2022 – Le Comité Stratégique de Filière « industries de sécurité » présente un point d’étape sur son programme d’expérimentations lancé dans le cadre de la sécurisation des Grands Evénements et JOP2024, porté par le GICAT (Groupement des Industries françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres) et l’ACN (Alliance […]

14 octobre 2022
ChapsVision rejoint le Cluster Data Intelligence du GICAT

Paris, le 14 octobre 2022 – Ce nouveau venu au sein du Cluster Data Intelligence, acteur incontournable des solutions souveraines de traitement de données massives, témoigne de la vitalité du GICAT pour enrichir son offre à destination des États et des opérateurs d’importance vitale. À propos de CHAPSVISION Créée en 2019, ChapsVision permet aux secteurs B2B […]

23 janvier 2023
Fusion des sociétés Agueris et John Cockerill Defense France au 1er janvier 2023

Le 18 janvier 2023 – Cette fusion confirme l’ambition de John Cockerill Defense France d’être un acteur reconnu au service des Forces Terrestres françaises et belges notamment sur le programme SCORPION-CaMo en confortant son engagement au sein de la Base Industrielle et Technologique de Défense Française. Cette opération vise également à renforcer la position de […]

Le groupement français regroupant NSE, Safran Electronics & Defense, SOFEMA et THALES remporte le marché MERCURE du Ministère des Armées

Nizerolles, le 19 janvier 2023 – Le groupe NSE, spécialiste dans la conception, la fabrication et la maintenance d’équipements électroniques de haute technologie plus particulièrement destinés à la Défense, l’aéronautique civile, l’informatique, le médical et le ferroviaire, annonce que le GME (Groupement Momentané d’Entreprises) coordonné par NSE, qui regroupe Safran Electronics & Defense, SOFEMA et […]

12 janvier 2023
Cybersécurité 2023 : les 5 prédictions de Gatewatcher

Paris, le 10 janvier 2022 – Gatewatcher, leader technologique dans la détection en temps réel des cybermenaces, partage ses prédictions en matière de cybersécurité pour l’année 2023. 1 – Les ransomwares seront plus furtifs dans leur moyen d’agir Depuis de nombreuses années, on assiste à une explosion des rançongiciels qui constituent un véritable fléau informatique. […]

2 janvier 2023
113 GRIFFON et 18 JAGUAR : Nexter, Arquus et Thales ont tenu leurs objectifs de livraisons pour 2022

Versailles, le 22 décembre 2022 – Le groupement momentané d’entreprises (GME) engin blindé multi rôles (EBMR), composé de Nexter, Thales et Arquus, a livré 113 véhicules GRIFFON et 18 véhicules JAGUAR à la Direction générale de l’armement (DGA) cette année. Le GME EBMR atteint ainsi son objectif de livraisons pour l’année 2022. En 2022 la […]

13 décembre 2022
Gatewatcher et Itancia signent un accord de distribution pour l’Afrique de l’Ouest

Paris, le 15 novembre 2022 – Gatewatcher, leader technologique dans le domaine de la détection des cybermenaces, et Itancia Technology, activité de distribution du groupe Itancia, annoncent la signature d’un accord de distribution pour l’Afrique de l’Ouest. En effet, avec le développement du numérique dans la région, celle-ci est de plus en plus confrontée aux […]

25 novembre 2022
Innovation : signature du premier projet de GAI4A sur l’optimisation énergétique des véhicules militaires

Paris, le 24 novembre 2022 – Le 18 novembre 2022 à Balard (Paris), le pôle d’innovation du Groupement académies, industries, ingénieurs d’Ile-de-France pour l’innovation au profit de l’armée de Terre (GAI4A) a réuni l’entreprise Arquus, le laboratoire de recherche IBISC de l’université d’Evry/Paris-Saclay et le groupement innovation de la Section technique de l’armée de Terre […]

15 novembre 2022
NUMALIS rejoint le cluster Data Intelligence du GICAT.

Paris, le 15 novembre 2022 – La société Numalis a été admise dans le Cluster Data Intelligence du GICAT visant à étoffer l’offre de solutions souveraines en traitement de données massives à destination des États et des opérateurs d’importance vitale. Pour Arnault IOUALALEN, PDG de Numalis, c’est une étape supplémentaire dans l’implication de son entreprise […]

25 octobre 2022
Le site Arquus de Saint-Nazaire produit le 4 000e véhicule du programme VT4

Paris, le 25 octobre 2022 – Le 15 septembre 2022, le site Arquus de Saint Nazaire a produit son 4 000ème VT4. Ce cap franchi dans la production du VT4 signe un nouveau succès industriel pour le site sur ce programme du ministère des Armées. Avec ce 4 000ème véhicule, ce sont aujourd’hui plus de […]

20 octobre 2022
Sillinger au salon Euronaval 2022

Une édition 2022 synonyme d’anniversaire pour Sillinger qui fête cette année ses 60 ans d’existence, 60 ans d’expérience au service des Forces de Défense et de Sécurité, 60 ans de savoir-faire et de fabrication française, 60 ans d’innovation au service de la performance à découvrir hall 2B stand H25. – LE 950 RAFALE CABINE Les […]

18 octobre 2022
Salon EURONAVAL 2022 : EXAVISION dévoile sa nouvelle solution optronique SEAMOS-MR-5K pour applications navales

Paris, le 17 octobre 2022 – EXAVISION, marque du leader mondial des services multi-techniques Equans, a choisi l’événement international EURONAVAL pour exposer, pour la première fois, sa nouvelle solution optronique gyrostabilisée SEAMOS-MR-5K. – EURONAVAL, rendez-vous de référence du naval de défense et de la sécurité-sûreté maritime, se tiendra à Paris-Le Bourget du 18 au 21 […]

X