L’entraînement par le jeu est une affaire très sérieuse pour les Forces de Défense Belges : “Les pertes sont le résultat direct de vos erreurs”
07 Jan 2020

L’entraînement par le jeu est une affaire très sérieuse pour les Forces de Défense Belges : “Les pertes sont le résultat direct de vos erreurs”

La guerre n’est pas un jeu, mais dans la caserne de Leopoldsburg, les commandants et autres soldats sont entraînés avec un jeu sérieux. Grâce à SWORD, un nouveau système de simulation avancée, c’est maintenant la réalité avec plus d’efficacité et plus de rapidité que jamais. Les systèmes d’armes, les véhicules, le terrain… tout est simulé. “De la côte flamande à l’Afghanistan, tout est possible”.


Une personne donne des ordres sur une radio crépitant. De grands écrans montrent des cartes compliquées avec des pions et des lignes. “On nous tire dessus, on est blessés, on a besoin de renforts” quelqu’un crie en anglais. Les soldats appellent et font des allers et retours. Les tacticiens discutent des prochaines étapes. “Notre éclaireur n’est pas revenu”, dit le commandant du régiment de chasseurs des Ardennes. “Nous avons été pris sous le feu plus vite que prévu et nous avons perdu un peloton entier. 40 hommes. Beaucoup de blessés, malheureusement, il y a aussi beaucoup de morts.”


Un autre soldat se concentre sur une sorte de tablette futuriste. Il donne des ordres aux hommes autour de la fusillade, mais les renforts ne viennent pas. Une division de chars est bloquée dans une rivière. C’est extrêmement grave. La tension est insupportable. Tout est réel.


Un entraînement beaucoup plus efficace


“Training by gaming” est le slogan du Centre de Simulations (CSIM) des Forces de Défense Belges. “Mais nous ne jouons pas ici”, déclare le Major Kurt Vanderheyden, qui dirige le centre de formation. Nous effectuons ce genre d’entraînement avec une sorte de planche RISK ou Stratego. Nos plans et tactiques ont été testés avec des exercices militaires à grande
échelle sur le terrain. “Ces exercices sont toujours valables, mais ils prennent du temps et sont extrêmement coûteux. Pour une simulation en direct d’une bataille offensive, nous devons mobiliser des milliers de soldats. “


Grâce à un nouveau système, MASA SWORD (Simulation and War-gaming for Operational Readiness and Doctrine), et à l’intelligence artificielle, tous les postes de commandement peuvent virtuellement et de manière réaliste mener un conflit dans une salle de guerre numérique. “En incluant le personnel informatique, environ 80 personnes sont impliquées dans une telle simulation au niveau du bataillon. Ainsi, les commandants peuvent s’entraîner de manière beaucoup plus efficace et économique. “


Intelligence artificielle


L’équipement et les radios sont réels, mais le champ de bataille est une série d’écrans avec des cartes. “De la côte flamande à l’Afghanistan, nous pouvons tout faire”, dit le major. “Tout est sur ces écrans. Même un ruisseau de 10 cm de profondeur, vous le trouverez sur une telle carte. Ce n’est pas basé sur la réalité, c’est la réalité. “


Ces cartes numériques montrent des pions et des cubes représentant des régiments et des divisions. Ils reçoivent des missions – aller au point x, ouvrir le feu, se retirer… – des commandants via les ordinateurs et les tablettes. Ces pions, contrôlés par l’intelligence artificielle, suivent les ordres consciencieusement, mais rationnellement. Donnez une mission à un tank pour qu’il s’enfonce dans la mer et il s’arrêtera.


“C’est bien plus que seulement bouger et tirer. Si un contact est établi avec l’ennemi, il sera signalé au commandant. Le programme lui-même peut même simuler la présence d’un journaliste de guerre. “


Le système prend (presque) tout en compte. Par exemple, tous les véhicules et équipements de l’armée belge ont été méticuleusement enregistrés, testés et importés. “A quelle vitesse ce camion peut-il traverser un terrain marécageux ? Quelle est la profondeur maximale de l’eau avant qu’un dingo (un type de camion de l’armée) ne puisse plus traverser une rivière ? Quel est le pourcentage de pente auquel nos divisions de chars peuvent faire face, et à quelle vitesse peuvent-elles aller ? “


En arrière-plan, on peut voir les troupes sur la carte interactive en train de manoeuvrer avec une précision militaire. Le major ne veut pas partager l’emplacement simulé. “Confidentiel. Nous nous entraînons seulement sur des situations réelles ou des situations qui pourraient se produire. Nos ennemis lisent aussi le journal. “

Source: Nieuwsblad (Arthur De Meyer)

https://www.belgiandefencenews.be/news/943/trainen-door-te-gamen-het-is-bittere-ernst-bij-defensie-de-doden-zijn-het-rechtstreeks-gevolg-van-je


16 juin 2024
Signature du Pacte drones aériens de défense par le ministre des Armées, Sébastien Lecornu et le Délégué général pour l’armement, Emmanuel CHIVA sur EUROSATORY 2024

Samedi 15 juin 2024 – Eurosatory – Le ministre des Armées Sébastien Lecornu et le Délégué général pour l’armement, Emmanuel CHIVA, signeront lors de l’inauguration du salon Eurosatory 2024, la charte définissant le cadre d’application du pacte drones aériens de défense. Cette signature sur le stand du ministère des Armées (entrée Hall 5A) est la […]

31 mai 2024
Le GICAT accueille 10 nouveaux adhérents

Le Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT) accueille 10 nouveaux membres. Paris, le 25 avril – spécialistes de la mobilité terrestre, du déminage, ou de la télémétrie…A l’occasion de son dernier bureau exécutif, le GICAT qui rassemble déjà plus de 480 industriels a validé l’adhésion de 10 nouvelles […]

19 avril 2024
COMMUNIQUE DE PRESSE

Après une année de travaux en commun, Le GICAT et l’ADIF livrent aujourd’hui une feuille de route technologique, industrielle et capacitaire pour la fourniture de drones aériens et munitions téléopérées français de moins de 150kg destinés à l’armée de Terre. Paris, Jeudi 18 avril 2024. Les récents conflits en Libye, au Haut Karabagh, dernièrement à […]

17 avril 2024
Le GICAT souhaite la bienvenue à ses 19 nouveaux adhérents 

Le Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres (GICAT) accueille 19 nouveaux membres. Paris, le 6 mars 2024, spécialistes de l’investigation, de la simulation, ou encore des systèmes de communication en milieu contraint, … A l’occasion de son dernier bureau exécutif, le GICAT qui rassemble déjà plus de 460 industriels […]

26 mars 2024
Le GICAT expose au Forum International de la Cybersécurité (FIC)

Paris, le 26 mars 2024 – Aujourd’hui s’ouvre le Forum InCyber (FIC) au Grand Palais de Lille. Véritable enjeu du XXIe siècle, la cybersécurité s’affranchit des frontières avec le monde connecté et fait partie intégrante du développement des entreprises affiliées au GICAT. La cybersécurité et le cyber espace recouvrent un domaine extrêmement large d’activités. Ils concernent […]

5 février 2024
GENERATE by GICAT rejoint START INDUSTRIE

Paris, le 2 février 2023 – GENERATE, l’accélérateur d’innovation du GICAT poursuit sa montée en puissance au service des start-up et scale-up industrielles en devenant membre du Conseil d’administration de Start Industrie. Créée sous l’impulsion de France Industrie en juin 2022 pour représenter les start-up et scale-up industrielles, Start Industrie renforce son organisation et élargit […]

24 janvier 2024
Signature de la Convention de partenariat GICAT – CEA

Paris, Le 23 janvier. Le GICAT (Groupement des industries françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres) et le CEA signent une convention de partenariat visant à décupler la complémentarité et les synergies entre le programme d’accompagnement à la création d’entreprise du CEA « Magellan » et le label innovation et accélérateur du GICAT, « GENERATE ». Dans […]

17 janvier 2024
Discours de Marc Darmon, Président du GICAT, à l’occasion de la cérémonie des vœux 2024 du GICAT

Paris, le 16 janvier 2024 – A l’occasion de la cérémonie des vœux du GICAT (Groupement des Industries Françaises de Défense et de Sécurité terrestres et aéroterrestres), qui s’est tenue hier, à Paris, Marc Darmon a centré son intervention autour de 3 idées fortes que sont l’ouverture au débat, la nécessité de croissance et l’esprit […]

19 décembre 2023
PRIX VAUBAN 2023

Amin MAALOUFSecrétaire perpétuel de l’Académie FrançaiseLe labyrinthe des égarés (éd. Grasset) Le Prix VaubanLe Prix Vauban a été créé il y a 50 ans cette année au sein de l’IHEDN (Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale. Il bénéficie des Partenariats de Radio Classique et du GICAT.Le Prix Vauban récompense chaque année une œuvre qui […]

Nos industriels au service de la sécurité

Moyens de commandement Une mobilisation inédite de la filière aux côtés du ministère de l’Intérieur Dans la perspective de sécurisation des grands événements, notamment la coupe du monde de rugby (RWC2023) et les Jeux olympiques (JOP 2024), le ministère de l’Intérieur et des outre-mer (MIOM) a souhaité mener des expérimentations opérationnelles afin d’articuler au mieux […]

14 juin 2024
TEXELIS dévoile CELERIS 6×6 à l’occasion d’EUROSATORY 2024

Eurosatory, le 17 juin, 2024 – Une nouvelle solution pour de nouveaux projets de véhicules 6×6 À l’occasion d’Eurosatory 2024, Texelis a le plaisir de lancer CELERIS 6×6, sa solution de mobilité clé en main pour véhicules 6×6. CELERIS 6×6 vise le marché des constructeurs de blindés et véhicules spéciaux désireux d’élargir leurs gammes et […]

24 mai 2024
Groupe Emitech, une Direction Innovation pour les essais de demain

Le Groupe Emitech annonce la création d’une Direction Innovation dédiée à la recherche et à la mise en œuvre de solutions innovantes permettant de préparer les essais du futur. Cette nouvelle organisation, qui met l’accent sur la nécessité des partenariats avec des contributeurs académiques ainsi que des industriels, a pour mission de positionner Emitech à […]

22 mai 2024
Défense : SOFEMA renouvelle son actionnariat et sa gouvernance

Levallois-Perret, le 22 mai 2024 – La société peut compter sur ses managers clés pour atteindre ses objectifs SOFEMA, référence française dans la vente d’équipements militaires et de pièces de rechanges aéronautiques et terrestres, en France et à l’international, annonce le renouvellement de sa gouvernance suite au changement d’actionnaires. La société, qui emploie aujourd’hui 85 […]

21 mai 2024
BWI lève 2 millions d’euros pour accélérer sa croissance

Toulouse, 21/05/2024 – Créée en 2022 au sein du groupe HEMERIA, la startup BWI prend son autonomie. Elle renforce ainsi ces capacités de développement en Intelligence Artificielle appliquée à l’hydrologie. Après seulement deux ans d’existence, Blue Water Intelligence a développé une première version opérationnelle de son service de digitalisation de bassins versants qui permet pour […]

15 mai 2024
FACTEM participera au salon EUROSATORY du 17 au 21 juin 2024

Bayeux, le 14/05/2024 – Lauréat du programme ETIncelles de la DGE et membre de la BITD, FACTEM, leader dans la conception et la fabrication d’équipements de communication, est fier d’annoncer sa participation au salon EUROSATORY, l’événement mondial de la défense et de la sécurité, qui se tiendra à Paris en juin prochain. Une gamme de […]

29 avril 2024
Agrément technique : Adetests valide son expertise en pyrotechnie

Adetests, une filiale du Groupe Emitech, réalise des essais en environnements vibratoires et climatiques. Le laboratoire prend en charge les essais et les études pour tester les équipements en vibrations, chocs et autres exigences mécaniques, qu’elles soient combinées ou non à des contraintes thermiques. Adetests annonce la validation de son agrément technique dans une activité […]

10 avril 2024
Première formation avec le « Surf » MCS

Après l’acquisition en 2021 d’un blindé (B6-B7) Toyota Land Cruiser 200 pour nos activités de transport, il est maintenant affecté à notre programme de formation. Initialement utilisé pour diverses missions de transport sécurisé par My Company Service, notamment lors de son déploiement en Ukraine en mars 2022 pour une période de 16 mois afin d’assurer […]

8 avril 2024
HEMERIA acquiert OPENSCI, spécialisée dans la détection et caractérisation des lancements spatiaux, complétant ainsi son offre de services au sein de sa nouvelle division « Intelligence et Data »

HEMERIA Invest annonce l’acquisition de la société OPENSCI, qui devient HEMERIA Sensing. Créée en 2017, OPENSCI a développé une technologie très innovante pour détecter et caractériser des lancements spatiaux et balistiques. Cette technologie combine mesures physiques, intelligence artificielle et apprentissage automatique (« machine learning »).L’adossement de la société au groupe HEMERIA va lui permettre de […]

25 mars 2024
LE PARTENARIAT SUNROCK-THEON LAUREAT DE L’APPEL D’OFFRE DU MINISTERE DE L’INTERIEUR POUR LE MARCHE DES JUMELLES DE VISION NOCTURNE

Fruits d’une collaboration réussie entre THEON et SUNROCK, les jumelles de vision nocturne ARGUS équiperont les forces de Gendarmerie nationale, de la Police nationale et des Douanes françaises. Par un accord-cadre de quatre ans prévoyant jusqu’à 8500 unités, THEON et SUNROCK, fourniront aux unités de la Police nationale française, de la Gendarmerie nationale, des Douanes […]

29 janvier 2024
Etienne Lacroix Fait l’acquisition du droniste Milton

Muret, le 28 Janvier 2024 – Dans le cadre de sa stratégie d’équipementier, le groupe Etienne Lacroix (150 M€ de chiffre d’affaires) renforce son positionnement d’intégrateur de systèmes pyrotechniques en faisant l’acquisition du droniste bordelais Milton. « Milton possède des compétences dans le domaine de la conception des drones et de la liaison sécurisée de […]