La République tchèque commande 62 blindés Titus au français Nexter

15 Juil 2019 Tags: Nexter, République Tchèque, Titus

Le ministère tchèque de la Défense a commandé 62 blindés Titus au français Nexter, a annoncé ce dernier le 11 juillet. Une seconde bonne nouvelle pour l’industriel, qui doit déjà livrer plus de 200 véhicules à l’armée française d’ici à 2020, et embaucher au moins 500 personnes.

L’industriel français Nexter a annoncé le 11 juillet la signature d’un contrat d’acquisition de 62 véhicules blindés TITUS par le ministère tchèque de la Défense. Ce contrat porte sur trois variantes : Poste de Commandement (PC), Transmissions et Poste de Coordination des Feux d’Artillerie. Partenaire de Nexter pour ce projet, la société tchèque Eldis organisera la production locale sous licence.

Le Titus est un véhicule blindé 6×6 “low-cost”, vendu à partir de 700 000 euros, et produit depuis 2016. Avec ses 17 tonnes (27 en pleine charge), il peut transporter 12 soldats pour un équipage de deux à trois membres. Il est utilisé en tant qu’engin d’appui, de soutien et de transport de troupes. Équipé d’un moteur Diesel Cummins de 400 ch, il est basé sur un châssis de camion développé par le fournisseur tchèque Tatra Trucks.

Des recrutements chez Nexter

Les bonnes nouvelles s’enchaînent en ce moment pour Nexter. Dans le cadre du programme Scorpion, l’industriel, aux côtés de Thales et Arquus (ex Renault Truck Defense), doit livrer 92 véhicules (Griffon, Jaguar, char Leclerc et Serval) à l’armée française d’ici la fin de l’année. Et 120 supplémentaires en 2020.

Pour l’occasion, Nexter compte recruter 500 personnes cette année, et injecter 80 millions d’euros dans son usine de Roanne, dans la Loire, en investissant dans des moyens d’usinage, de fabrication et d’assemblage. Au global, Nexter vise une capacité de production de 300 véhicules par an d’ici 2024 pour l’ensemble de ses programmes.

Source : L’Usine Nouvelle

X